Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale




Par: Désiré Nimubona , lundi 18 juin 2012  à 17 : 27 : 43
a

Le président de la république Pierre Nkurunziza salue la discipline et les prestations de l’armée burundaise, une armée qui, actuellement fait partie des forces de maintien de la paix dans le monde.

« « Nous sommes fiers de notre force de défense nationale. La Somalie est devenue viable grâce aux sacrifices des soldats burundais, » a déclaré Pierre Nkurunziza dans les enceintes de l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM) ce lundi matin lors des cérémonies d’ouverture des activités dédiées aux portes ouvertes ; des activités qui vont durer quatre jours.

La Somalie est ce qu’elle est actuellement grâce à l’implication et sacrifices des six bataillons déployés en Somalie, a souligné le président burundais Pierre NKurunziza.

Lors de ces cérémonies, il a été démontré que l’armée burundaise a connu, elle aussi, des zones de turbulences comme toutes les autres institutions du pays, suite à la fièvre politique qui faisait rage dans le pays. Le Burundi a été perturbé par les évènements historiques meurtriers, ou tout simplement l’arrivée des occupants, mettant ainsi en cause la souveraineté du pays selon ces discours et exposés inauguraux de ces activités.

Selon le Professeur Elias Sentamba dans son exposé au cours de ces cérémonies, le Burundi a connu une armée avant même l’arrivée des colonisateurs ou esclavagisme.

Il a indiqué que cette armée portait des noms variés selon les dynasties, et que c’était une armée un peu décentralisée car, a-t-il évoqué, mêmes les grands chefs avaient une armée à leur service.

Les forces de défense nationale, FDN, ont organisé une série d’activités lors de la célébration de 50 ans d’indépendance du Burundi, du 18 au 21 juin 2012 au Burundi. Ces activités se dérouleront sous le thème « L’armée Nationale, après 50 ans de l’Indépendance du Burundi, est le garant de la souveraineté nationale et reste attachée aux principes de redevabilité au service de son peuple » .

Durant ces quatre jours, les FDN vont faire pas mal d’activités, des exposés, des visites à l’intérieur du pays comme à la Marine et au camp Rumonge, visite du site de Mudubugu, un endroit symbolique dans les travaux de maintien de la paix, car c’est ce site qui abrite des entrainements militaires spécialisés pour le maintien de la paix en Somalie et ailleurs ainsi que la visite de la brigade de Bugarama, en province de Muramvya.

Plusieurs personnalités inclus les hauts cadres de l’Etat, de l’armée, des corps diplomatiques avaient répondu au rendez-vous.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1193 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 98 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 31 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Kirundo : séance de prière ponctuée de violences,(popularité : 2 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 2 %)

Ce dimanche la presse Burundaise se joint à Charlie Hebdo,(popularité : 2 %)

Terrorisme : Le Burundi renforce sa sécurité aérienne par une unité spécialisée,(popularité : 2 %)