Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale




Par: Désiré Nimubona , lundi 18 juin 2012  à 17 : 27 : 43
a

Le président de la république Pierre Nkurunziza salue la discipline et les prestations de l’armée burundaise, une armée qui, actuellement fait partie des forces de maintien de la paix dans le monde.

« « Nous sommes fiers de notre force de défense nationale. La Somalie est devenue viable grâce aux sacrifices des soldats burundais, » a déclaré Pierre Nkurunziza dans les enceintes de l’Institut Supérieur des Cadres Militaires (ISCAM) ce lundi matin lors des cérémonies d’ouverture des activités dédiées aux portes ouvertes ; des activités qui vont durer quatre jours.

La Somalie est ce qu’elle est actuellement grâce à l’implication et sacrifices des six bataillons déployés en Somalie, a souligné le président burundais Pierre NKurunziza.

Lors de ces cérémonies, il a été démontré que l’armée burundaise a connu, elle aussi, des zones de turbulences comme toutes les autres institutions du pays, suite à la fièvre politique qui faisait rage dans le pays. Le Burundi a été perturbé par les évènements historiques meurtriers, ou tout simplement l’arrivée des occupants, mettant ainsi en cause la souveraineté du pays selon ces discours et exposés inauguraux de ces activités.

Selon le Professeur Elias Sentamba dans son exposé au cours de ces cérémonies, le Burundi a connu une armée avant même l’arrivée des colonisateurs ou esclavagisme.

Il a indiqué que cette armée portait des noms variés selon les dynasties, et que c’était une armée un peu décentralisée car, a-t-il évoqué, mêmes les grands chefs avaient une armée à leur service.

Les forces de défense nationale, FDN, ont organisé une série d’activités lors de la célébration de 50 ans d’indépendance du Burundi, du 18 au 21 juin 2012 au Burundi. Ces activités se dérouleront sous le thème « L’armée Nationale, après 50 ans de l’Indépendance du Burundi, est le garant de la souveraineté nationale et reste attachée aux principes de redevabilité au service de son peuple » .

Durant ces quatre jours, les FDN vont faire pas mal d’activités, des exposés, des visites à l’intérieur du pays comme à la Marine et au camp Rumonge, visite du site de Mudubugu, un endroit symbolique dans les travaux de maintien de la paix, car c’est ce site qui abrite des entrainements militaires spécialisés pour le maintien de la paix en Somalie et ailleurs ainsi que la visite de la brigade de Bugarama, en province de Muramvya.

Plusieurs personnalités inclus les hauts cadres de l’Etat, de l’armée, des corps diplomatiques avaient répondu au rendez-vous.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1218 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 6 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 2 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 2 %)

Une trentaine des refugiés burundais tués à Kamanyora en RDC ce vendredi,(popularité : 1 %)

Un prêtre catholique échappe de justesse à un lynchage par des imbonerakure à Makamba,(popularité : 1 %)

Attaque à Cibitoke : Un silence intriguant du gouvernement ,(popularité : 1 %)

Intamba mu Rugamba : Les pros commencent à arriver,(popularité : 1 %)

Muyinga : Panique au centre de Mugano à Giteranyi à la suite du passage d’hommes armés ,(popularité : 1 %)

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent,(popularité : 1 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 1 %)