Un crime inédit mais vrai




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 19 juin 2012  à 16 : 45 : 19
a

Une femme a été tuée par son mari ce mardi vers 2 heures du matin au quartier Kanyosha. Les voisins de ce ménage ont été scandalisés. La femme venait en effet de passer seulement deux mois dans ce quartier. Ils sont loin de comprendre les motivations d’un tel crime.

Adelin Nduwimana, un homme qui faisait du commerce en province de Kayanza au Nord du Burundi, vivait avec la victime depuis une année. Ce mardi vers 2 heures du matin, cet homme a regagné son ménage visiblement dans un état d’ivresse.

Les voisins comme Elvis Irakoze, frère de la victime, indiquent que cet homme souffrait parfois d’une crise mentale. Selon eux, probablement que c’est cette crise qui aurait été à la base de ce crime. La femme a reçu en effet 18 coups de couteau et mort s’en est suivie.

De la part de ces personnes, la victime aurait crié secours hélas sans succès. Elvis Irakoze, le frère de la victime est venu pour son secours mais la porte avait été fermée. Il a tenté de défoncer la fenêtre pour entrer mais en vain.

Il est allé appeler au secours chez les voisins mais c’était trop tard car, à son retour, sa sœur était déjà morte.

Alors que les relations sociales au sein de ce couple étaient bonnes, la cause de ce crime reste presque un mystère à part que l’auteur aurait subi cette crise mentale qui lui causait le plus souvent un comportement bizarre.

La police a tiré sur l’auteur du crime au niveau de la jambe pour l’arrêter. La victime était fonctionnaire à l’Isteebu, l’Institut des Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi, et aussi membre de la chorale de la paroisse Kanyosha.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

765 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 12 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 7 %)

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient ,(popularité : 5 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 4 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 4 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 3 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 3 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 3 %)