Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 22 juin 2012  à 19 : 28 : 25
a

Le ministre de l’intérieur burundais, Edouard Nduwimana, indique que Festus Ntanyungu vient d’être nommé président du Forum permanent de dialogue politique comme cela avait été proposé par certains partis regroupés au sein de ce Forum, afin de permettre que ces travaux de dialogue politique puissent reprendre.

Une dizaine de partis politiques avait en effet réclamé le départ de Melchiade Nzopfabarushe à la tête de ce forum, l’accusant de manque de respect à l’égard des responsables des partis membres et d’avoir dilapidé le budget de ce projet à leur insu.

En collaboration avec le ministre à la bonne gouvernance, le ministre de l’intérieur en réponse à cette demande qui était attendue depuis plus d’un mois dit que, grâce à cette nouvelle ordonnance en attente, l’ occasion sera ainsi offertes aux membres de ces partis politiques de travailler sur les problèmes politiques qui étaient en suspens.

« L’opportunité sera aussi l’occasion pour les membres de ce forum de renforcer la démocratie », a ajouté le ministre de l’intérieur.

Depuis que ce Forum ait été mis en place, les partis politiques regroupés au sein de l’ADC Ikibiri ont refusé de prendre part à ces activités.

Léonce Ngendakumana, président de l’ADC Ikibiri, indique que le président du Forum permanent de dialogue politique ne va rien apporté de nouveau dans la dynamique politique actuelle de l’ADC. Le nouveau président Festus Ntanyungu est une main invisible du parti au pouvoir selon lui.

De la part du parti Uprona, son président indique vouloir suivre les débats dans l’espoir de voir un éventuel changement car jusqu’à présent le ministre et les membres du forum permanent de dialogue politique ne se sont pas encore convenus sur l’agenda de travail du Forum permanent de dialogue politique.

Surement que le nouveau président de ce forum a du pain sur la planche aussi longtemps que certains partis politiques surtout ceux de l’ADC Ikibiri ont boycotté les activités politiques du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

3740 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI





Les plus populaires
Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 93 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 35 %)

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 25 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 9 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 6 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 6 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 6 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 6 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 6 %)

Burundi : Le sommet des chefs d’Etat de l’EAC autour de la crise burundaise ,(popularité : 6 %)