Somalie : la ville d’Albao tombe dans les mains des forces de l’AMISOM




Par: Désiré Nimubona , vendredi 22 juin 2012  à 16 : 52 : 01
a

L’armée burundaise en mission de maintien de la paix en Somalie, a lancé une offensive ce jeudi tôt le matin, dans la petite ville d’Albao, située à 21 km à l’est de Mogadiscio pour déloger les combattants Al Shebab.

Les insurgés s’étaient réfugiés dans cette ville après avoir été chassés d’Afgoye et d’Eresha par l’Amisom, il y a quelques jours, a annoncé le commandant adjoint de l’AMISOM joint par téléphone ce vendredi.

Selon le Général de Brigade Audace Nduwumusi, commandant adjoint de cette force, l’opération n’a pas été meurtrière, du moins du côté de l’armée burundaise. En effet, a-t-il souligné, il y a eu un seul blessé grave du côté des soldats burundais.

Du côté des insurgés, les choses n’ont pas été tellement faciles car, a-t-il ajouté, trois cadavres des insurgés ont été découverts sur le lieu des combats.

Il a fait savoir qu’il y aurait même d’autres corps que les combattants fugitifs auraient transportés fuyant la progression sur terrain de l’AMISOM, ce jeudi tôt le matin, car des traces de sang étaient encore visibles sur les chemins de repli par ces mêmes insurgés.

Le Général de Brigade Nduwumusi a souligné que les combats n’ont pas été trop longs et durs, et les insurgés se sont volatilisés après quelques minutes seulement de combats, laissant derrière eux une ville qui les avait abrités après les échecs d’Eresha et Afgoye.

Albao est situé à 5 km d’Eresha, une ville récemment tombée dans les mains des forces burundaises de l’AMISOM. Eresha à son tour se trouve à une quinzaine de kilomètres de Mogadiscio.

Des combattants chassés d’Eresha et Afgoye s’étaient donné rendez-vous dans cette ville d’Albao qui vient de tomber entre les mains des soldats burundais, et avaient organisé des embuscades ou même des attentats, à partir de cette même ville, contre les villages ou quartiers occupés par l’AMISOM.

Le mois dernier, l’AMISOM avait gagné un peu plus de terrain aux dépens des islamistes Al Shebab, seigneurs de guerre depuis une quinzaine d’années en Somalie.

Au sud de la Somalie, l’armée Kenyane, récemment intégrée la mission de paix en Somalie, avait elle aussi fait une avancée significative vers la ville portuaire de Kismayo qui fait entrer dans les caisses de ces insurgés, un montant de plus de 14 millions de dollars de taxes sur le charbon exporté de la Somalie vers certains pays du Moyen Orient.

L’armée kenyane compte prendre Kismayo en aout 2012.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

949 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 35 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 5 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 5 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Kirundo : séance de prière ponctuée de violences,(popularité : 3 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 2 %)

BNUB : Un autre officier de sécurité renvoyé par le Gouvernement ,(popularité : 2 %)

Ce dimanche la presse Burundaise se joint à Charlie Hebdo,(popularité : 1 %)