Site de déplacés de Maramvya inondé : Et pourtant il l’avait dit




Par: , mercredi 27 juin 2012  à 07 : 38 : 48
a

Comme si le chef de police de protection civile l’avait prédit, la pluie qui s’est abattue sur Bujumbura la nuit de lundi 26 Juin 2012 a prouvé que le site de Maramvya dans la commune urbaine de Buterere se trouve dans une zone à risque d’inondation.

Il n’y a pas une semaine, le Commissaire de police principale, Herménegilde NIMENYA, avait demandé à l’administration de prendre en main la question de ces déplacés et surtout d’envisager l’évacuation de ce terrain qui risque d’être inondé au retour des pluies.

La nuit de lundi à Mardi les déplacements n’ont pas manqué dans ce site de trois cents ménages de déplacés de guerre. Les tentes érigées pour leur servir de maisons suintaient de partout, certaines familles ont dû déménager dans les tentes des voisins pour trouver un abri plus ou moins sûr.

Le matin de Mardi, presque toutes leurs affaires étaient dehors pour les faire sécher.

On avait creusé des rigoles au tour des tentes pour évacuation des eaux, mais elles n’ont pas pu contenir la quantité importante des eaux et ont fini par se déverser à l’intérieur des tentes.

Marc NGENDAKUMANA, le chef de ce site, demande qu’ils soient dans de plus brefs délais installés dans leur nouvelles parcelles car leurs vies surtout celles des enfants sont en danger.

Au tour des tentes, il ‘y a une mare qui menace d’emporter ces tentes qui se trouvent déjà dans un état de délabrement si il adviennent que la pluie tombe à nouveau.

La police de protection civile souhaite qu’au plus tard le mois de septembre tous ces déplacés soient installés dans leurs parcelles à Maramvya dans la commune de Mutimbuzi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

540 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
La Communauté Islamique divisée plus que jamais ,(popularité : 8 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 6 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 5 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 4 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 3 %)

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères ,(popularité : 3 %)

Bujumbura : 11 employés de la Librairie Saint Paul en conflit avec la direction,(popularité : 3 %)

UB : Peut -être vers la fin de la crise au sein des enseignants ,(popularité : 3 %)