’Probable avenir des Imbonerakure’’




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 8 juillet 2012  à 10 : 33 : 21
a

Le secrétaire exécutif du Forum pour la Conscience et la Développement, FOCODE, Gordien Niyungeko, a indiqué à la presse ce vendredi que le recours à la violence comme stratégie de travail des jeunes du CNDD-FDD en faveur de ce parti à travers le pays peut générer des mauvaises répercutions sur leur vie au cas où les institutions en place ne feraient rien pour résoudre ce défi.

La réaction de cette organisation de la société civile a en effet lieu au moment où dans certaines provinces, notamment à Bubanza et à Cibitoke, ces Imbonerakure font la pluie et le beau temps particulièrement pendant la nuit.

A Bubanza, la semaine écoulée, ces Imbonerakure , munis de fusils et de gourdins, ont fait passer à tabac le correspondant de la Radio Publique Africaine , RPA , Eloge Niyonzima. Même les autres journalistes vivent dans une peur panique comme ils le disent.

A travers l’analyse qu’il a faite de cette situation qui fait parler d’elle aussi dans la province de Cibitoke, Gordien Niyungeko a indiqué que dans les années antérieures le Burundi a connu des situations similaires. Les « sans défaites » et les « sans échecs », qui, pendant la crise de 1993 à 1996, étaient à la solde des organisations politiques, rivalisaient de la même manière dans le mal selon lui.

De la part de Gordien Niyongeko, la plus grande qualité pour les responsables est de savoir prévenir le mal. Les institutions de la justice et de la sécurité devraient tout faire pour venir à bout de cette situation qui risque plutôt de tourner mal contre ces jeunes. « Vous n’avez qu’à voir plus clair pour constater que les jeunes qui ont pris le devant dans la violence dans ce pays et même au Rwanda sont dans la rue » a-t-il indiqué.

Il a demandé à la justice Burundaise et à la police de mettre hors d’état de nuire ces jeunes pour l’intérêt de ce pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

969 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi





Les plus populaires
L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’,(popularité : 11 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 5 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 5 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 5 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 5 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 5 %)

Pierre Claver Mbonimpa devant la justice ce vendredi,(popularité : 5 %)

Le FORSC satisfait de l’appel de l’UE contre des agents cités dans des assassinats,(popularité : 5 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 5 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 5 %)