La chine est aussi au Burundi




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 18 juillet 2012  à 16 : 18 : 59
a

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Julien Nimubona indiqué à la presse ce mardi que les relations entre la Chine et le Burundi sont les meilleures en témoignent la contribution de ce pays dans plusieurs secteurs dont celui de l’éducation.

Il a dit que plus de 130 étudiants sont envoyés chaque année académique dans ce pays d’Asie pour des enseignements dans les différentes universités. Plus d’un s’interroge aujourd’hui de l’impact qu’aura la formation de plus de 400 étudiants de l’Université du Burundi en langue chinoise à la faculté des Lettres et Sciences Humaines.

Pour Julien Nimubona , la Chine est une deuxième puissance dans le monde et il serait erroné pour la jeunesse de ne pas apprendre le Chinois. Il a dit que plus de plus de 800 étudiants de l’Université du Burundi avaient demandé à apprendre, hélas seulement 400 ont été retenu pour suivre cette formation.

Il a dit que lors de sa descente en Chine, l’Université Confucius a accepté de donner son appui dans l’apprentissage de cette langue. Au-delà de cet apport linguistique, la Chine contribue aussi dans beaucoup de secteur comme la santé, l’éducation, l’aménagement des infrastructures routières et autres a ajouté le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Il a souligné que : « La chine est l’un des pays qui appuient plus le Burundi »
Dans la célébration du Cinquantième anniversaire du Burundi, la jeunesse a défilé en uniformes qui font référence à la culture chinoise. Pendant les cérémonies de mouvements d’ensembles, ces jeunes étaient en uniformes étaient tantôt en rouge, en jaune ou autres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

809 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 16 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 7 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 4 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 3 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 3 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 3 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)