CNTB : Les maisons sont toujours fermées




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 19 juillet 2012  à 17 : 36 : 58
a

Plus de 2 ans viennent de s’écouler, une trentaine de maisons au centre de la commune de Mabanda , à une vingtaine de kilomètres avec la Tanzanie , en province de Makamba sont fermées. Ces maisons ont été fermées par l’administration provinciale vers la fin de l’année 2010 selon l’ancien représentant de la commission nationale de terre et autres biens en province de Makamba. Les personnes qui se disputent d’elle réclament que justice soient rendu.

Ces maisons qui font en effet objet de litiges entre les résidents et les rapatriés servent de buvettes de boutiques, de centres de santé, et autres. Depuis le retour au pays des burundais qui avaient fui vers la Tanzanie pour la plupart, les résidents et les rapatriés se réclament tous propriétaires de maisons selon Christian Havyarimana .

Ndayizeye Pamphile, un rapatrié, père de sept enfants qui aujourd’hui habite la colline de Samvura en commune de Mabanda dit que la maison qu’il avait laissée au marché moderne de Mabanda est la sienne. Juste à coté de celle-ci, d’autres maisons ont été érigées pendant qu’il était en exil. Pour Ndayizeye Pamphile, pas question de partager avec le résident qui avait construit dans cette portion de terre d’autres maisons à son insu.

Ndumubandi Méchack , le propriétaire de ces maisons , de sa part n’obtempère pas. Document à la main, Il indique qu’il a mis en valeur cette superficie qu’il a achetée de la part de l’administration du temps de Micombero . Pour le moment, plus de deux ans viennent de s’écouler, les deux boutiques et deux maisons de locations ont été fermées par l’administration pour empêcher que la dispute ne dégénère en violence. D’autres familles se heurtent au même problème dans cette localité.

La Commission Nationale de Terre et autres Biens, CNTB est à l’œuvre dans la résolution de ces problèmes de biens entre résidents et rapatriés dans cette commune de Mabanda comme dans d’autres communes de la province de Makamba selon Christian Havyarimana. Il a indiqué que l’antenne provinciale de la Commission Nationale de Terre et autres Biens, CNTB a déjà donné son point de vue sur 85 % des conflits autour des maisons de Mabanda entre les résidents et les rapatriés.
Beaucoup d’entre eux ont fait recours dans les échelons supérieurs raison pour laquelle ces maisons sont toujours fermées selon Christian Havyarimana .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

515 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 30 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 3 %)

La thérapie de l’eau thermale, des habitants de Mugara témoignent,(popularité : 2 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 2 %)

Muyinga. Les enfants vulnérables reçoivent une aide en kit scolaire,(popularité : 2 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 2 %)

Rutana a enterré plus de 30 victimes du VIH Sida depuis juin 2011 ,(popularité : 2 %)

Le français sur une pente glissante au Burundi malgré les efforts de la francophonie,(popularité : 2 %)