Un village de paix de à moins de 2 km de l’aéroport international de Bujumbura




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 20 juillet 2012  à 18 : 21 : 52
a

Lors de l’inauguration de 432 maisons du village de paix de Maramvya ce vendredi, par le premier Vice Président de la république du Burundi dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du Burundi, une partie de la population a indiqué à la presse que le président de la république a distribué les tôles à des personnes ayant un niveau social élevé.

Ces maisons ont en effet été construites à près de 15 km sur la route qui mène vers l’aéroport international de Bujumbura depuis septembre de l’année écoulée. Les informations recueillies sur place indiquent que la population bénéficiaire de ces parcelles est composée d’habitants de la ville de Bujumbura qui ne sont pas nécessairement originaires de cette localité. Certains parmi eux sont les hauts gradés de l’armée et de la police et les fonctionnaires de l’Etat qui au moment de la construction de ces infrastructures ont bénéficié de tôles de la part de Pierre Nkurunziza selon toujours les mêmes sources.

« Quelle est cette catégorie de la population qui aurait été capable de trouver beaucoup d’argent pour se construire une aussi belle maison ? Ce sont les riches qui ont construit ces belles maisons qui ont été inauguré aujourd’hui » a témoigné un homme de la lie du peuple que nous avons rencontré sur place.

L’administrateur communal de Mutimbuzi indique que les personnes qui disent ainsi sont opposées aux projets louables du président de la république ayant trait à inciter la population à l’amour du travail. Selon lui, près de 60 % des personnes qui vivent dans cette localité sont originaires de cette localité.

La province de Bujumbura Rurale a présenté 3 œuvres dont 2 appartenant aux privés. Le projet d’appui aux bonnes initiatives n’aurait- elle pas été marquée d’anguille sous roches parce que cette province a présenté peu d’œuvres alors qu’elle a beaucoup souffert durant la guerre qui vient de secouer le pays ? L’administrateur communal de Mutimbuzi dit que la population de Bujumbura Rurale était occupé du retour à la paix dans cette région au moment où dans d’autres coins du pays les citoyens étaient préoccupés du développement de leurs provinces respectives.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

719 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu



a

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage



a

Karusi : une mère et ses trois enfants accueillis au bureau du CDFC



a

L’Aïd el-Fitr : les leaders appellent à l’unité des musulmans à l’approche des élections de 2020





Les plus populaires
Voitures « Hello taxi » empêché de rouler au Burundi ,(popularité : 10 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 8 %)

Bubanza : pandémie du paludisme,(popularité : 5 %)

Les hôpitaux privés très affectés par la crise,(popularité : 5 %)

Un examen de sélection pour la fac de médecine,(popularité : 5 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 4 %)

Gihanga, 700 Fr Bu pour acheter un bidon d’eau potable ,(popularité : 4 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 4 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 4 %)