Mubimbi/Bujumbura : Une fillette de l’école primaire sauvagement mutilée




Par: Désiré Nimubona , vendredi 20 juillet 2012  à 18 : 25 : 03
a

Une fille de la 6ème année primaire à Butega dans la commune de Mubimbi, connue sous le nom d’Odette Ndayisenga, a été retrouvée ce vendredi matin mutilée deux jours après sa disparition, selon une source de la famille.

Le corps de la jeune fille a été découvert gisant dans la foret, décapité et ses seins enlevés, et commençait à dégager une mauvaise odeur, selon cette même source.

Cette source fait savoir que cette jeune fille avait quitté son foyer mercredi soir et était partie au ruisseau à la recherche de l’eau. Depuis cette date, souligne-t-elle, Odette Ndayisenga n’est jamais revenue.

Des efforts pour trouver cette fille, visiblement tuée après méditation par ses bourreaux n’ont abouti à rien.

Trois personnes, selon la police de cette commune de Mubimbi, sont déjà entre les mains de la police pour des raisons d’enquêtes. Parmi les premiers suspects figure le père de la fille, qui lui aussi, se trouve dans les cachots de la police de Mubimbi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

753 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 39 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 8 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 6 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 4 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)