Seul le CNDD FDD n’a pas le monopole de la violence




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 26 juillet 2012  à 12 : 27 : 08
a

Les partis politiques regroupés au sein de l’ADC Ikibiri ont indiqué à la presse que depuis le début du mois d’aout de cette année une campagne dont l’objectif principal est de stopper les actions déstabilisatrices des jeunes du parti au pouvoir aura lieu à travers le pays.

Cette réaction des partis de l’ADC Ikibiri a lieu au moment où dans certaines provinces du pays comme Muyinga , Bubanza , Cibitoke et autres sont signalés des jeunes du CNDD FDD qui font la pluie et le beau temps particulièrement pendant la nuit. Ces jeunes du parti au pouvoir en effet , qui souvent se déplacent les armes à la main, battent sauvagement la population selon la population de ces provinces.

« Nous nous trouvons en face d’un gouvernement sans vision, sans programme et sans ligne directrice où chacun agit impulsivement selon ses propres aspirations. Nous allons sensibiliser et éduquer la population à ses droits, à ses devoirs et à ses obligations » a indiqué Léonce Ngendakumana , le président de l’ADC ikibiri.

Les membres de l’ADC Ikibiri vont-ils recourir à la violence comme certains des jeunes Imbonerakure , leurs adversaires politiques ? Pour le président de l’ADC Ikibiri, les partis politiques mènent un combat politique sans jamais recours à la violence. Chauvigneau Mugwengazo, le président de l’UPD Zigamibanga de sa part a effleuré en disant que le seul le CNDD FDD n’a pas le monopole de la violence.

De la part Léonce Ngendakumana , le pays fait actuellement face à une triple menace à savoir la guerre civile, les risques d’un génocide à causes de la mort en série dont sont aujourd’hui victimes les membres de l’ADC ikibiri et d’une pauvreté extrême .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

725 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 9 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 7 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 3 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 2 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 2 %)

Amendement du projet de loi sur les libertés publiques qualifié de moins liberticide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)