Les préoccupations de l’ADC pour un Burundi juste et équitable




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 26 juillet 2012  à 12 : 27 : 17
a

Les préoccupations de l’ADC pour un Burundi juste et équitable
Le président de l’ADC ikibiri, Léonce Ngendakumana a indiqué au cours d’une conférence de presse ce mercredi que le pouvoir de Bujumbura et les partis regroupés au sein de l’ADC devraient s’asseoir ensemble pour le rétablissement d’un état de droit au Burundi notamment en sauvegardant les acquis d’Arusha.

Dans cette conférence de presse en effet, le président de l’ADC ikibiri a relevé une série d’éléments qu’il qualifie de défis depuis l’avènement du CNDD FDD au pouvoir. Selon lui, la constitution et l’accord d’Arusha ont été relégué dans les oubliettes de l’histoire.

La peine de mort bien qu’elle ait été abolie dans les textes de lois que le Burundi a ratifiés reste cependant d’application envers certains des membres des partis politiques de l’opposition particulièrement le FNL, le MSD, le FRODEBU. Il a indiqué que le retour au parti Etat est inéluctable au regard de l’instrumentalisation de l’armée, de la police, du service national des renseignements, de la justice et de l’absence de débat contradictoire au Burundi.

Au-delà de ces variables, d’autres Burundais, particulièrement les leaders politiques sont toujours en exil. Le pouvoir de Bujumbura a choisi la démagogie et le mensonge comme des modes de gouvernement voire des valeurs selon toujours Léonce Ngendakumana . La commission vérité et réconciliation risque d’accoucher d’une souris en moins que la communauté internationale n’ait décidé d’appuyer les fossoyeurs de la démocratie et de la bonne gouvernance selon le président de l’ADC ikibiri.

« Nous avons un sérieux problème : l’entêtement du gouvernement de Pierre Nkurunziza » a indiqué le président de l’ADC ikibiri qui a en outre plaidé pour la tenue des négociations politiques entre les leaders politiques pour dénouer ces ‘’défis en sauvetage de la démocratie’’ pour que les élections de 2015 aient lieu sans ambages.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

593 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 8 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 8 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 5 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 3 %)