Une des solutions à la manne de l’étranger




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 27 juillet 2012  à 16 : 05 : 08
a

Plus de 1500 enfants vulnérables ont reçu ce jeudi en commune de Kanyosha en Mairie de Bujumbura du matériel scolaire de la part de près de 1600 personnes. Ce don a eu lieu suite à des sensibilisations en matière de lutte contre la pauvreté en commun dont ces personnes ont bénéficié grâce à l’ONG local Famille pour Vaincre le Sida , Amis des Enfants , FVS AMADE , Burundi .

Difficile de comprendre mais vrai, des hommes et femmes prennent une part de leur modeste richesse et investissent en commun. En effet, suite à beaucoup de sensibilisations de la part de cet te ONG locale, des femmes et hommes de la commune de Kanyosha en Mairie de Bujumbura se sont d’abord regroupés en associations de 20 à 40 personnes chacune sous la supervision de FVS, AMADE, Burundi.

Ils ont reçu des formations de base sur la façon dont ils devraient faire pour investir avec leurs maigres moyens notamment en achetant les actions. Leurs intérêts servent aujourd’hui à leur autopromotion mais aussi à l’intervention dans des difficultés des enfants vulnérables comme les orphelins selon Aloys Nzoronka, membre de ces associations.

Suite à ces efforts de ces personnes, ce jeudi plus 1200 personnes regroupées en 38 associations ont été plus proches des enfants vulnérables en leurs distribuant des cahiers et des stylos qui ont été achetés à près de 8millions 4 cents milles bu. Les enfants bénéficiaires des aides ne cachent pas leurs satisfactions mais demandent encore plus au gouvernement de s’impliquer davantage dans leurs difficultés non moins multiples. « Si chacun pouvait donner sa contribution pour diminuer la souffrance des indigents, l’effectif de ces derniers diminuerait tellement » ont-t-ils souligné.

Aloys Nzoronka a indiqué qu’au lieu de s’attendre toujours à des bienfaiteurs, il serait vraiment salutaire pour le peuple Burundais de faire preuve d’innovation pour lutter efficacement contre la pauvreté. Selon lui, le recours au mouvement associatif en est une solution comme en témoigne la FVS AMADE, Burundi à travers certaines provinces du pays.

Même dans les provinces de Makamba, Bururi et Gitega , certains enfants orphelins vont recevoir du matériel scolaire au cours de ces vacances d’été de la part des familles qui ont été sensibilisés de la même manière .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

672 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats





Les plus populaires
Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 65 %)

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...,(popularité : 42 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 6 %)

Burundi : Journée internationale des consommateurs sur fond de grogne,(popularité : 6 %)

Le Burundi parmi les prochaines victimes de la famine, parle un rapport ,(popularité : 6 %)

Gitega : Une fillette malformée attend beaucoup de vos gestes charitables,(popularité : 6 %)

La loi vient envenimer davantage la pauvreté des Burundais ,(popularité : 6 %)

Businde : Une autre Zebiya deuxième génération ,(popularité : 6 %)

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale ! ,(popularité : 5 %)

Burundi : La lèpre, une maladie qui frappe encore la population burundaise ,(popularité : 4 %)