Pourquoi ce congrès de l’Uprona prévu à Gitega ?




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 27 juillet 2012  à 16 : 06 : 10
a

Les membres du parti Uprona de la réhabilitation s’inscrivent en faux contre le congrès national de ce parti prévu le 28 juillet de cette année en province de Gitega selon Tatien Sibomana . Dans une correspondance rendue publique en effet ce jeudi, les membres de l’Uprona de la réhabilitation parlent de ce dont ils qualifient d’irrégularités caractéristiques de la tenue de ce congrès .

Les lois qui régissent la tenue des congrès de l’Uprona n’ont pas été respectées selon ces membres notamment l’article 31 relatif au choix des personnes membres de ce parti ayant droit à y participer.

En choisissant les personnes qui vont participer dans ce congrès du 28 juillet de cette année à Gitega , les responsables du parti Uprona de la réhabilitation indique que l’honorable Niyonkana Bonaventure et le premier Vice Président de la république, Thérence Sinunguruza ont écarté certaines personnes comme cela avait été organisé et mis en pratique lors du dernier congrès de Gitega au début du mois de juin de cette année.

De la part des représentants de l’Uprona de la réhabilitation, ce congrès vise encore une fois à enterrer les idéaux du parti Uprona .

Puisque ces deux personnes qui en veulent à l’effritement des idéaux de l’Uprona sont de mèche avec le parti au pouvoir, les Bashingantahe ont essayé de conseiller les membres de l’Uprona pour qu’ils se mettent ensemble mais sans succès selon Tatien Sibomana.

Leurs conseils ont plutôt été interprétés par Niyoyankana Bonaventure et Thérence Sinunguruza comme penchants envers l’Uprona de la réhabilitation. « Les plaintes que nous avons adressées aux instances n’ont pas aussi eu d’effet escomptés » , selon toujours Tatien Sibomana.

Si une fois l’actuel président est réélu, le parti Uprona aura encore fois enregistré des pas dans sa descente vers l’enfer de la part de Tatien Sibomana .

Les membres de l’Uprona de la réhabilitation disent depuis plus de 2 ans que de Niyonkana Bonaventure et de Thérence Sinunguruza Rwagasore depuis qu’ils sont respectivement présidents de ce parti et premier vice président de la république constituent des entraves pour les idéaux du parti Uprona .

Jusqu’à présent les points inscrits à l’ordre du jour pour ce congrès ne sont pas connus du public. Mais toujours que l’actuel président de l’Uprona est à la fin de son mandat selon des informations dignes de foi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

864 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 10 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 6 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 5 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 4 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Que devient le prochain round d’Arusha ?,(popularité : 3 %)

Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga,(popularité : 3 %)

L’opposition burundaise contre les relations Burundo-Iranienne ,(popularité : 3 %)