Kivungwe : les écoles redémarrent les activités après une semaine d’arrêt




Par: , mardi 25 octobre 2011  à 11 : 54 : 48
a

Les cours ont maintenant repris après une semaine d’arrêt à l’école primaire et au collège communal de Kivungwe, c’est dans la commune Mutambu de la Province Bujumbura.

Comme le témoignent Innocent KANYAMUNEZA, préfet des études au Collège de Kivungwe, certains écoliers rencontrés à l’école et les parents de l’entourage interrogés, tout commence avec l’assassinat du chef de ce secteur et son adjoint par des bandes armées, incident survenu la nuit du 11-12 du mois d’octobre. Cette mort est suivie par des menacés à l’endroit de certains enseignants des écoles de cette localité, suscitant ainsi une peur panique et ensuite des absences au service de ceux-ci.

Par un communiqué passé le dimanche 16 octobre dans une église catholique, le directeur du Collège de Kivungwe reporte une réunion du comité des parents qui devrait se tenir le lundi 17 octobre. La situation sécuritaire du moment pousse alors la population à comprendre que même les cours sont suspendus et que les élèves doivent rester à la maison. Ils ont regagnés les classes ce lundi 24 de ce mois après toute une semaine à la maison, après que les autorités ont fait une lumière sur le communiqué.

D’après les autorités administratives, des mesures sont mis en vigueur pour le rétablissement de la sécurité, notamment le renforcement de la trilogie (population-administration-les forces de l’ordre) .

Signalons que jusqu’à présent, certains enseignants sont menacés par des gents qui viennent la nuit leur demandé de l’argent, de dix mille francs et plus, et les habitants dans cette localité passent leur nuit dehors, de peur d’être attaqués par ces groupes armés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

772 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !





Les plus populaires
Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 56 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 14 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit,(popularité : 3 %)

MUTAMBU : Trois personnes armées de fusils tuées et 4 fusils saisis,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 2 %)

La 45ème promotion de l’ISCAM est crédible ,(popularité : 2 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 2 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 2 %)