Probablement veuve et orphelin à cause de Rwembe




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 2 août 2012  à 16 : 01 : 20
a

La commission d’enquête sur les exécutions extrajudiciaires récemment mise en place par le procureur général de la république Valentin Ngendakumana a pris la décision de mettre sous les verrous le commissaire adjoint de la police en province de Gitega ce mercredi.

Quelle sont les infractions qui pèseraient sur la personne de Michel Nugweze connu sous le sobriquet de Rwembe ? Tout commence en effet en novembre 2011 quand Léandre Bukuru , un membre du parti MSD , Parti pour la Solidarité et la Démocratie est tué par des personnes qui ne sont toujours pas connues. Un corps sans vie est trouvé dans les environs de la commune Giheta le 16 novembre de cette même année alors que l’individu avait été enlevé de chez lui 3 jours avant selon les défenseurs des droits de l’homme dans cette province.

L’APRODH désignera Rwembe comme l’élément catalyseur dans l’enlèvement et le meurtre de Léandre BUKURU. Bien que ce meurtre ait défrayé la chronique des médias, la police avait uniquement promis de faire les enquêtes.

Un autre meurtre, qui probablement pesait encore sur lui est l’assassinat de Juvénal Havyarimana , une jeune garçon membre du parti MSD tué en avril 2012. L’association pour la promotion des droits de l’homme APRODH avait dit que cette personne avait été enlevée de chez lui au quartier Magarama par une camionnette de la police. Par l’individu a été trouvé mort en province de Mwaro quelques jours plus tard.

Les autres dossiers sombres qui pèseraient sur Rwembe sont des cas de tortures notamment contre Nestor et Jean Marie Ndayizeye , respectivement domestiques et coiffeur au centre ville de Gitega. Ces deux personnes furent hospitalisées suite à des cas de tortures dont ils furent victimes selon les défenseurs des droits de l’homme à Gitega de la part de cet homme.

La commission a encore 13 jours pour travailler sur des cas d’exécutions extrajudiciaires et autres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

892 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
APRODH : Mauvaises conditions carcérales à Karusi,(popularité : 4 %)

Ngendakumana relaché une journée après son arrestation ,(popularité : 4 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 3 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 3 %)

Plus de 328 prisonniers de Mpimba bénéficient d’un élargissement provisoire ,(popularité : 3 %)

Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice ,(popularité : 3 %)

Manifestations contre une parodie de justice sur Ruvakuki,(popularité : 2 %)

Le SYMABU lance un préavis de grève,(popularité : 2 %)

Congo : Un an près leur assassinat, toujours pas de justice selon HRW ,(popularité : 2 %)

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU,(popularité : 2 %)