Invectivé par la CNTB




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 2 août 2012  à 17 : 35 : 02
a

La commission Nationale de terre et autres biens , CNTB vient de rendre public ce jeudi un communiqué dans lequel elle accuse le président du parti Uprona, Bonaventure Niyoyankana de vouloir s’ingérer dans les activités de ladite commission. Le rédacteur de ce communiqué recours à des invectives pour qualifier le président de ce parti.

Pour le porte parole de la CNTB, Dieudonné Mbonimpa le président de l’Uprona veut se prendre pour un super parlementaire qui a besoin d’être le porte parole des personnes qui font actuellement face aux problèmes de terres. Le président du parti Uprona avait en effet avait parlé d’erreur pour la CNTB de revoir les cas ont été réglés avant que l’actuel président de la CNTB n’accède à ces fonctions.

De la part de Dieudonné Mbonimpa , pas question de s’écarter des lois qui régissent cette institution combien utile pour les sinistrés. Il a dit que les textes de lois en vigueur dans la CNTB accorde aux membres de la commission de revoir la façon dont les problèmes de terres ont été analysées pour des corrections éventuelles.

« Nous voulons identifier les erreurs d’applications que nous n’avons cessé de relever ici et là et la loi nous le permet . Le devoir de faire justice aux sinistrés aussi nous y oblige indépendamment de ce qu’en pense certains », a-t-il martelé.

La CNTB a enregistré depuis 2006 plus de 28900 cas de conflits fonciers. Plus 10.000 d’entre eux à l’amiable ont été réglés à l’amiable. La CNTB a réglé selon les en vigueur plus de 3000 cas. Plus de 4200 ont été réglés par les autorités administratives et les conseils de familles.

Le président du parti Uprona a dit de sa part que la CNTB est en train de revoir les cas de règlement à l’amiable à travers le pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

878 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 25 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 15 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 5 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 3 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 2 %)

Muyinga : Des tests de grossesses surprises pour lutter contre les grossesses non désirées,(popularité : 2 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 2 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 2 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 2 %)