Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja




Par: Désiré Nimubona , samedi 4 août 2012  à 09 : 59 : 54
a

L’Association Infirmiers Sans Frontières, ISF, vient de lancer son projet de production des produits alimentaires à base du soja pour faire face à l’insécurité alimentaire qui sévit ces derniers jours au Burundi. Selon la présidente de cette association, Maggy Kwizera, le soja est capable de donner du lait, des salades, de l’huile et même des saucisses.

Désormais, le lait ne proviendra uniquement pas de la vache. « Un kilogramme de soja peut donner jusqu’à 6 litres de lait » déclare la présidente d’ISF, ajoutant que les produits à base du soja sont riches en sels minéraux, lipides, glucides, des composantes importantes non seulement pour l’organisme de la population en général, mais aussi pour les diabétiques.

« Nous sommes tous au courant que le diabète de type II est une maladie liée à une mauvaise alimentation, les nouveaux produits sont une chance pour les diabétiques dont le nombre ne cesse de croitre et des enfants de moins de 5ans qui sont souvent touchés par de la sous-alimentation », souligne Mme Kwizera.

L’ISF dit avoir lancé leur projet dans la zone de Gatumba de la commune de Mutimbuzi en province de Bujumbura rural. Elle précise par ailleurs que les sensibilisations vont s’étendre jusque même dans les provinces éloignées.

Cette organisation locale des infirmiers dit avoir reçu des Etats-Unis d’Amérique une aide pour l’achat des équipements et les premières formations, sans pour autant dire à quelle hauteur s’élève ce financement.

Actuellement, souligne Mme Kwizera, les burundais sont appelé à se regrouper dans des associations pour être sensibilisés sur la fabrication de ces produits et l’obtention des équipements moyens pour la fabrication et la production des produits à base du soja.

La présidente de l’association des infirmiers s’exprimait lors des cérémonies d’inauguration de son programme de sécurité alimentaire.

Notons que Infirmiers sans Frontières est une organisation sans but lucratif dont deux axes principaux sont les soins curatifs et la prévention. La présidente de cette association, Mme Maggy Kwizera Les nouveaux produits à base de soja s’inscrivent dans le deuxième axe, la prévention, souligne.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1016 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 12 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 10 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 10 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 9 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 9 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 8 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 8 %)

La Télévision Nationale : Des fortes pluies ont endommage son émetteur ,(popularité : 8 %)