Acculés à fuire à cause probablement des imbonerakure




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 8 août 2012  à 11 : 22 : 11
a

Depuis plus de 2 semaines, 6 familles de la colline Mugumure en commune de Nyanza lac de la province de Makamba ont fermé leurs maisons et sont parties au centre de cette commune à cause des jeunes du parti au pouvoir qui , dans cette région sèment la panique parmi les habitants de cette contrée particulièrement pendant la nuit comme le confirme le représentant de l’association pour la promotion des droits de l’homme et des détenus dans cette province Eric Ndayisenga.

Ce climat malsain a commencé en effet au début du mois de juin de cette année quand un membre du parti Frodebu, Gudaguda Simon a été tué par des personnes qui ne sont encore connues pendant la nuit comme le confirme un membre du conseil communal de Nyanza lac de l’ethnie Batwa . les personnes qui ont fui sont pour la plupart membres du parti Frodebu a souligné Eric Ndayisenga.

Depuis cette période, les jeunes du parti au pouvoir font le tour dans ces ménages et des tracts ont même été trouvées dans cette localité selon toujours Eric Ndayisenga de l’APRODH. Ces tracts stipulent que les personnes qui ne sont pas du parti au pouvoir vont subir le sort qu’a subi Gudaguda Simon.

Pour le moment au moins 4 maisons ont été détruites et d’autres sont fermées pendant la journée car 6 familles car certaines d’entre elles habitent la colline Muyange a dit Eric Ndayisenga .

Ces personnes demandent aux autorités habilitées de mettre à leur disposition non pas un poste de police mais une position militaire seule qui, selon elles, leur inspire confiance.

Le représentant de l’association pour la promotion des droits humains et des détenus en province de Makamba demande aux autorités administratives de tout faire pour suivre de prêt les méandres qui font parler d’eux dans cette partie de la province.

Du coté de l’administration, le conseiller technique de la commune de Nyanza a dit que la population dans cette partie de la province vit une peur panique. Il a dit que l’administration va s’y mettre pour pallier ce problème.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

640 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !





Les plus populaires
Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 46 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 16 %)

MUTAMBU : Trois personnes armées de fusils tuées et 4 fusils saisis,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

La 45ème promotion de l’ISCAM est crédible ,(popularité : 2 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 2 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 2 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 2 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 2 %)