Les Batwa : Indépendants certes, mais victimes de défis aussi




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 9 août 2012  à 18 : 42 : 57
a

Les membres de l’association « Unissons nous pour la promotion des Batwa » ont animé une conférence de presse dans laquelle ils ont indiqué que certains Burundais de l’ethnie Batwa sont encore des citoyens de seconde zone en raison de la servitude autour de la terre dont ils sont encore victimes. Honorable Nicayenzi , la représentante légale de l’association UNIPROBA , a dit que l’indépendance pour cette catégorie de burundais se cherche encore.

Elle a relevé une liste d’au moins 5 provinces pour illustration dans lesquelles la servitude reste une triste réalité à savoir Ngozi, Bururi, Muramvya, Kayanza et Mwaro. De la part de Libérate Nicayenzi, certes le Burundi a été indépendant mais cette situation accule les Batwa dans une extrême pauvreté.

Vital Bambanze , a fustigé les cas de vol qui sont portés contre les Batwa de manière injuste ici et là dans les provinces du Burundi. Certaines jeunes filles de leur part ont été victimes de viol mais la police s’est toujours gardée de mettre de la lumière sur ce dossier.

Selon Vital Bambanze , l’accord d’Arusha et les autres textes de lois qui régissent ce pays n’accordent pas de places politiques à la catégorie des Batwa alors que cela transparait pour les autres ethnies du Burundi. L’éducation est aussi une valeur qui se cherche encore particulièrement à l’école secondaire malgré certains des cas de satisfactions par rapport aux années antérieures.

Pour lui, les mesures de discriminations positives valent la peine d’être instaurées dans la catégorie des Batwa car celle-ci a été écartée dans l’histoire socio politique de ce pays.

Jean Luc Marx, le représentant du secrétaire général des Nations Unies et chef de division des droits de l’homme a estimé de sa part que la valeur d’un pays réside dans la façon dont il traite les citoyens les plus vulnérables.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

493 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 43 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 32 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 8 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 5 %)

Campagne de vaccination des poules contre la maladie de Newcastle,(popularité : 5 %)

UB : Les étudiants devraient juger ,(popularité : 4 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 4 %)

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout ,(popularité : 4 %)

Une prochaine guerre que nous devons combattre tous : celle d’ordre économique,(popularité : 3 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 3 %)