Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Révision Budgétaire : le rôle des deux chambres du parlement se cherche encore




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 10 août 2012  à 18 : 18 : 31
a

Ce jeudi, L’ONG locale Parole et Action pour le Réveil de la Conscience et le Changement des Mentalités a regretté de voir que les parlementaires Burundais n’analysent le budget de l’Etat avant sa révision comme cela se faisait dans les années antérieures.

Au cours d’un point de presse en effet que le président et représentant légal de cet ONG , Faustin Ndikumana a animé , il a indiqué que depuis 2009 le parlement Burundais ne n’acquitte pas de cette obligation , qui pourtant relève de ses compétences .

Le président de L’ONG locale Parole et Action pour le Réveil de la Conscience et le Changement des Mentalités estime que les deux chambres du parlement ont le devoir d’analyser les imperfections éventuelles qui ont émaillé le budget pendant les années antérieures. Les autorités publiques ne sont pas exempte d’évaluation sur la façon dont les budgets ont été utilisés dans les services sous leurs responsabilités, a souligné Faustin Ndikumana.

De la part de Parcem, il y a anguille sous roche dans la façon dont la révision budgétaire de cette année a été faite . Alors que le pays a pris le chemin de la culture de l’austérité, Faustin Ndikumana trouve aberrant que dans la récente révision budgétaire le ministère de l’agriculture et de l’élevage qui, pourtant est le poumon du développement dans le pays a vu son budget annuel diminué de plus de 4milliards.

18 milliards ont par contre été ajouté aux dépense de routine selon toujours le président de Parcem. Faustin Ndikumana estime que les ministères de l’agriculture et de l’élevage et celui de l’énergie devraient bénéficier d’un budget important afin de permettre à la monnaie Burundaise de retrouver une valeur souhaitée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

720 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 20 %)

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation,(popularité : 16 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 15 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 14 %)

Rumonge : L’huile de palme flambe,(popularité : 13 %)

Des véhicules de l’armée, de la police, des ONG, des ambulances dans la fraude ,(popularité : 13 %)

Rumonge : Le site des eaux thermales de Mugara peu fréquenté,(popularité : 13 %)

Foire informatique : Les jeunes moins intéressés ,(popularité : 13 %)

Barrage Jiji-Murembwe : La BAD accorde 22 millions de dollars,(popularité : 13 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 13 %)