Crise financière au CHUK




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 14 août 2012  à 17 : 58 : 03
a

Le personnel du CHUK composés de travailleurs et d’infirmiers a observé un mouvement d’arrêt de travail ce mardi pour manifester ses inquiétudes après l’arrestation et l’emprisonnement par la cour anti corruption de 3 personnes présumées accusées vol d’un bistouri électrique dont le prix est évalué à plus de vingt cinq millions de francs bu selon les personnes du CHUK.

Selon Omar SIMPENZWE, le représentant du syndicat, SNTS, le personnel du CHUK n’est pas du tout contre cette arrestation des présumés auteurs de vol. Mais il cache un autre plus dur que celui là à savoir la situation financière critique dans laquelle se trouve aujourd’hui le Centre Hôpitalo Universitaire de Kamenge, CHUK . Selon les représentants des syndicats SYNAPA et SNTS dans cet hôpital, le gouvernement doit à cet hôpital plus de 2 milliards.

Les commerçants sont réticents à fournir les médicaments et autres matériel nécessaires à cet hôpital à cause d’une de plus d’un milliard de francs Bu que l’hôpital leur doit depuis plus d’une année, ont indiqué encore ces syndicalistes.

A cause de cette crise financière, ces personnes indiquent que les matériels de l’hôpital est aujourd’hui sont utilisés par plusieurs services en même temps et que les risques de perte sont plus prononcés. Pour eux, au lieu de chercher les boucs émissaires, la direction devrait s’attaquer aux vrais problèmes qui secouent l’entreprise et sont par ailleurs de nature à l’inciter à fermer ses portes si rien n’est fait dans l’immédiat.

« Nous comprenons mal comment le directeur de l’hôpital garde pour lui une difficulté qui est devenue un secret de polichinelle à savoir la crise financière, a souligné Alice Nduwimana la représentante de SYNAPA.

Malgré cette atmosphère délétère qui sévit dans cette entreprise et qui est aussi décriée par les malades, le directeur de l’hôpital nous a dit qu’il n’était pas en mesure de nous recevoir parce qu’il était occupé tellement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

618 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 56 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 23 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 22 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 20 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 20 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 20 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 20 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 20 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 20 %)

Célébration de la libération de Bob Rugurika à Bujumbura,(popularité : 20 %)