Campagne contre la vie chère




Par: , mardi 21 août 2012  à 08 : 09 : 48
a

Envoyé par Innocent Nduwayo

Les organisations engagées dans la campagne contre la vie chère invitent les burundais à boycotter les produits de la BRARUDI pendant deux jours : ce lundi et ce mardi (19 et 20 août 2012). Ce sera une forme de protestation contre la dernière hausse des produits BRARUDI (26 juillet 2012), hausse consécutive à la révision du budget 2012 du gouvernement du Burundi (29 juin 2012) qui a haussé la taxe sur la consommation desdits produits (42% pour le Primus, 167% pour l’Amstel et 67% pour les limonades).

Le gouvernement espère récolter 11 milliards de plus sur la consommation des produits BRARUDI dans les 6 mois. Il a également majoré la taxe sur l’utilisation des téléphones mobiles (3 milliards attendus dans les six moix) de même que l’importation des véhicules fabriqués avant 2002 (plus de 2 milliards attendus), non pas qu’il s’agisse d’une mesure destinée à protéger l’environnement, mais simplement parce que la majorité de ceux qui achètent des véhicules au Burundi ne sont pas à mesure de se procurer un véhicule neuf.

Ainsi, les dignitaires ne payent pas l’impôt professionnel sur les rémunérations, consomment moins les produits BRARUDI et sont épargnés de la hausse de l’impôt sur l’importation des véhicules (parce qu’ils sont parmi les rares à même de s’acheter un véhicule neuf au Burundi).

Ce que le gouvernement a donné par une main en mai (11 milliards perdus dans la détaxation des denrées alimentaires) est récupéré de manière vigoureuse et multipliée par une autre main en juin (20 milliars attendus). L’espoir né de la détaxation de mai s’estompe avec la hausse de la taxe sur la consommation des prix des produits brarudi. Par le passé la hausse des prix du carburant, du sucre et/ou de la bière a entrainé la hausse des prix d’autres produits.

Abstenons-nous de notre petite bière pendant les deux jours pour donner un message clair au Gouvernement : le peuple a faim, le peuple est pauvre, le peuple a besoin d’une gestion bonne et équitable des ressources, le peuple a besoin des solutions à sa misère.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

660 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La démocratie en danger au Burundi



a

Heureusement, nous mourons



a

2015 : Le Burundi à la croisée des chemins



a

La vérité du vote de 2015 et la légitimité sans appel du gagnant



a

Regard rétrospectif sur la manifestation du 10 mai 2014 à Ottawa



a

Stratégie d’ancrage militarisé du régime ou bourgeonnement vers un génocide au Burundi ?



a

Ingérence ou trait de caractère du pouvoir de Bujumbura ?



a

Université du Burundi, vers la fusion de toutes les facultés en une seule : La faculté des sciences !



a

Le nouveau Maire élu de Gatineau rend hommage à feu Ambassadeur Philippe Kanonko



a

Voeux à l’occasion du 11è anniversaire de la Radio Isanganiro





Les plus populaires
L’abus du pouvoir par Honorable Alexis BAREKEBAVUGE inquiète et indigne les natifs de CIBITOKE,(popularité : 8 %)

The sun could electrify the whole of South Africa,(popularité : 8 %)

La vérité du vote de 2015 et la légitimité sans appel du gagnant,(popularité : 7 %)

UK criticised for lack of clarity on decision to cancel aid to Burundi,(popularité : 6 %)

Le Burundi en marche vers l’Etat fédéral ?,(popularité : 5 %)

LA CULTURE DU SECRET PAR L’ACTUEL GOUVERNEMENT DU BURUNDI REMPORTE SUR LA PROMOTION DE SA TRANSPARENCE,(popularité : 5 %)

Opinion d’un internaute : E.M.Ndayirukiye,(popularité : 4 %)

Dépouille de Mwambutsa IV : Quelles leçons doit-on tirer de la décision de la cour de Genève ?,(popularité : 4 %)

Les "non-dit" du rapatriement controversé des restes du corps de MwambutsaIV :
Opinion d’Emmanuel Ndayirukiye ; Rohero ; Bujumbura-Burundi,(popularité : 4 %)

Campagne contre la vie chère,(popularité : 4 %)