Incendie : les commerçants ne savent plus à quel saint se vouer




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 22 août 2012  à 19 : 25 : 55
a

Plus d’un milliard de francs bu, c’est le bilan estimatif des pertes de ce mardi suite à un incendie qui a pris origine dans un restaurant plus proche du marché moderne de Bwiza.

Comme nous l’avons constaté en effet, plus de 22 machines de transformations des planches de bois en mobiliers, une trentaine de Kiosques, deux maisons contenant des lits, gardes robes et autres, sont parties en fumée suite à cet incendie qui a pris origine au marché moderne de Bwiza.

Selon les propos des personnes contactées sur place, tout a commencé vers 2 heures du matin. Le feu a pris origine dans un restaurant et a par la suite envahi les maisons plus proches. Cet incendie s’est propagé dans les locaux plus proches de là, emportant en même temps les biens et autres choses situées dans cette localité.

22 machines dont le prix pour chacune d’entre elles varie entre 15 et 40 millions de nos francs ne fonctionnent plus. Les propriétaires de ces machines et autres objets ne savent plus à quel saint se vouer, surtout qu’ils n’avaient pas fait assurer leurs biens.

Le bilan des pertes est évalué aujourd’hui à plus d’un milliard de francs bu selon Ngenzebuhoro Innocent, une des victimes de l’incendie dont les planches ont été calcinées.

La police anti-incendie a accompli un rôle salutaire au cours de cet incident. Elle est parvenue à protéger du feu les locaux et autres biens qui n’avaient pas encore été touchés en émergeant ici et là de l’eau.

La même nuit aura été cauchemardesque pour les commerçants du marché moderne de Rushubi en commune Isale. Le feu d’origine électrique cette fois-ci a envahi les kiosques et les boutiques, causant des pertes estimées à plus de 130 millions de nos francs de la part des commerçants.

Le porte-parole de la police dit que cette institution a à sa disposition peu camions anti incendie pour pouvoir répondre aux cas d’urgence partout de manière efficace.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

613 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 28 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 10 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 7 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 7 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 6 %)

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités ,(popularité : 5 %)

Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I,(popularité : 5 %)

La police arrête de nouveau les enfants de la rue à Rumonge,(popularité : 5 %)

Ngozi : Manque criant d’eau potable,(popularité : 5 %)