EAC : POUR UN CENTRE MÉDICO-LÉGAL RÉGIONAL EN UGANDA




Par: Agence est-africaine de Presse , mercredi 29 août 2012  à 18 : 03 : 25
a

Auteur : James Gashumba,

Correspondant de l’Agence est-africaine de Presse

Kigali, 29 août 2012 (EANA)-Les Ministres chargés de la sécurité dans les pays membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) ont voté à l’unanimité, au cours d’une réunion tenue à Kigali lundi, que le Centre d’expertise médico-légale de référence (RFRC) soit établi en Uganda.

Dans les affaires criminelles, l’expertise médico-légale peut aider à prouver la culpabilité ou l’innocence d’un accusé tandis que dans les affaires civiles, elle peut résoudre une série de problèmes à travers l’identification, l’analyse et l’évaluation des preuves physiques.

La décision sur la viabilité de ce Centre en Uganda avait été prise par les Chefs de la police des cinq pays membres de la Communauté lors d’une réunion de deux jours tenue à Kigali la semaine dernière, mais devait être endossée par le Conseil sectoriel de sécurité, qui est composé des Ministres chargés des affaires intérieures, de la gestion des catastrophes, de l’immigration, de la police, des prisons, de la sûreté et de l’anti-terrorisme, pour ne citer que cela.

Les Chefs de la police avaient soutenu l’idée après avoir analysé le rapport d’une mission de l’EAC qui avait visité tous les pays membres de la Communauté en mars dernier, et un rapport détaillé d’un consultant indépendant britannique en matière médico-légale, engagé par la coopération EAC-GIZ(Agence allemande pour le développement international) et qui avait pris part à une mission d’évaluation des experts médico-légaux des pays membres de l’EAC.

Le Secrétaire général de la Communauté, Dr Richard Sezibera a souligné, à l’ouverture de la réunion des Ministres lundi, l’importance de la paix et la sécurité dans la région.

« Les Est-africains attendent individuellement et collectivement à voir leur sécurité se renforcer, consécutivement à l’approfondissement du processus d’intégration » a-t-il dit aux délégués.

« Cette attente veut que les menaces de terrorisme, de trafic d’êtres humains et de stupéfiants et bien d’autres menaces de sécurité multinationale soient traitées de manière judicieuse » a-t-il ajouté.

La kenyane Beatrice Kones, présidente de la réunion, a dit que des efforts régionaux consentis étaient nécessaires pour faire face aux menaces de sécurité quelles qu’elles soient.

« Sans paix, il n’y a pas de sécurité, et sans sécurité, il n’y a pas de développement » a dit la Ministre Assistant des affaires intérieures du Kenya à l’agence indépendante de Presse EANA en marge de la réunion.

Ella également dit que le RFRC pourrait démarrer dans un très proche avenir.

L’établissement de ce centre est appuyé par le gouvernement allemand.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

597 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 9 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 4 %)

Les présidents des parlements francophones, section Afrique dynamisent leur organisation ,(popularité : 2 %)

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe ,(popularité : 2 %)

Accord de financement de la société civile par Trade Mark East Africa de plus 125 milles $USD ,(popularité : 2 %)

EAC : Un pied dedans, un pied dehors ,(popularité : 2 %)

TMEA : Sept millions et demi pour promouvoir le commerce régional,(popularité : 2 %)

EAC : POUR UN CENTRE MÉDICO-LÉGAL RÉGIONAL EN UGANDA,(popularité : 2 %)

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA,(popularité : 2 %)

Une ministre rwandaise meurt à 48 ans,(popularité : 2 %)