Giteranyi : la population fuit la pauvreté




Par: Désiré Nimubona , vendredi 31 août 2012  à 15 : 59 : 03
a

Au moins 50 familles de la commune de Giteranyi, en province de Muyinga ont quitté leurs ménages après avoir vendu tous leurs biens et se sont rendus en Ouganda.

Selon le conseiller social de l’administrateur de Giteranyi, ces familles vont en Ouganda dans un camp de réfugiés de Nakivalé, qui abrite des milliers de réfugiés en provenance des pays comme le Congo et le Rwanda essentiellement.

Janvier Ndagijimana, conseiller social de l’Administrateur de Giteranyi, souligne que les proches des familles parties en Ouganda disent que ces personnes fuient la pauvreté extrême.

En plus, ajoute-t-il, les biens de ces familles, une fois vendus, sont achetés à des prix plus ou moins bas, sans rien laisser pour l’avenir.

La commune de Giteranyi est parmi les communes les plus peuplées du pays selon ce conseiller social de l’administrateur.

Prenant référence aux résultats du recensement général de la population et de l’habitat de 2008, M.Ndagijimana dit que la densité moyenne de cette commune est de 500 habitants/km².

Les terres sont exiguës, ajoute-t-il, si bien qu’il est impossible de vivre, du moins pour ceux qui ne vivent que la terre, sans aucune autre activité génératrice de revenue.

Si la commune de Giteranyi se vide de sa population qui fuit vers d’autres coins de l’Afrique de l’Est, c’est aussi un lieu stratégique pour le rassemblement des émigrants clandestins vers les pays voisins surtout le Rwanda et l’Ouganda.

En juin 2012, une vingtaine de gens venus des provinces du sud du Burundi comme Makamba et Rutana, sont tombés dans un filet tendus par la police et disaient qu’ils se dirigeaient vers l’Ouganda à la recherche du travail.

Cette « émigration » juvénile inquiétait la population qui, à son tour, a alerté la police pour tendre un piège à ces jeunes sur le chemin de l’Ouganda.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

607 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 6 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 5 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 5 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Gitega : Une fillette malformée attend beaucoup de vos gestes charitables,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika ,(popularité : 3 %)

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 3 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 3 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 3 %)