UPRONA : Persistance des divergences




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 5 septembre 2012  à 18 : 14 : 02
a

Alors que le congrès de l’UPRONA destiné au renouvellement des responsables à la tête de ce parti est prévu le 16 de ce mois, l’entente n’est pas au rendez vous entre les membres de ce parti et ceux regroupés au sein de l’aile de la réhabilitation, comme cela est apparu à travers les conférences de presse des différents responsables de ces deux organisations politiques ce mercredi.

Selon en effet le professeur Evariste Ngayimpenda de l’aile de la réhabilitation, ce congrès ne vise qu’à inéluctablement enterrer les idéaux du parti du prince Louis Rwagasore.

Depuis plus de 2ans, le parti UPRONA est géré par le tandem Bonaventure Niyoyankana - premier vice président de la république qui ne visent qu’à leurs intérêts égoïstes mettant ainsi en mal la substance des idéaux du parti du prince Louis Rwagasore.

Ngayimpenda Evariste s’est inscrit en faux contre l’appel lancé par le président de l’Uprona sur la tenue du congrès de ce parti prévue le 16 de ce mois. Il a signalé que, depuis le congrès de juillet de cette année, la gestion de l’UPRONA se trouve entre les mains du comité central de ce parti. Selon lui, seul le comité central a les prérogatives d’inviter les upronistes au renouvellement des membres à la tête de ce parti.

Il a demandé au ministre de l’intérieur d’user des prérogatives que lui accorde la constitution pour empêcher la tenue de ce congrès qui, selon l’Uprona de la réhabilitation, risque d’avoir lieu en violation de la loi.

Au moment où l’aile de la réhabilitation de l’UPRONA jette plutôt le tord sur le tandem Bonaventure Niyoyankana - Thérence Sinunguruza, le premier relègue à l’écart les préoccupations d’Evariste Ngayimpenda . « Comment est –ce- que, j’aurais pu inviter des personnes qui ne me reconnaissent plus à la tête de ce parti », a-t-il dit en souriant.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

699 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 3 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 2 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 2 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)