La CENI : Le FNL de Rwasa a été relégué à l’écart




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 19 septembre 2012  à 12 : 48 : 28
a

Le porte parole du parti F NL , aile de Rwasa Agathon contacté par téléphone à l’étranger où il se trouve en exil a indiqué à la presse que les personnes qui ont été proposées comme membres de l’Alliance Démocratique pour le Changement pour représenter cette organisation politique au niveau de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI ne sont pas le résultats d’un consensus entre les partenaires politiques membres de l’ADC Ikibiri comme cela avait été annoncé par le président de l’ADC Léonce Ngendakumana sur les médias ces derniers jours .

De la part d’Aimé Magera , le FNL ,Aile de Rwasa Agathon est un des partis politiques extraparlementaires qui n’ont pas été contactés lors des négociations sur la mise en place de la CENI de 2015.

Selon lui, le président du parti Frodebu avait pour objectif de sauver probablement ses intérêts et non celles de l’ADC.

A travers ces négociations de mise en place de la CENI entre les membres des partis politiques burundais, la montagne a accouché d’une souris. Sur 5 noms qui avaient proposés pour lka composition de la commission électorale de 2015, les politiques ont été incapables de converger.

L’Uprona, deuxième force au parlement, a refusé que Ndayicariye Pierre Claver et Prosper Ntahorwamiye soient reconduits dans la CENI de 2015.

Suite à cette négociation qui n’a pas abouti le président de la république a prolongé de 3 mois le mandat de la CENI. Le président du parti Frodebu a indiqué à la presse que les protagonistes de la vie politiques de ce pays auront convergé pendant ce délai.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

929 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 9 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 3 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 3 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 3 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 3 %)

Le forum permanent de dialogue politique, une succursale du parti CNDD FDD selon l’Uprona,(popularité : 3 %)