Les handicapés peuvent développer le pays




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 27 septembre 2012  à 13 : 45 : 57
a

« Sans reconnaissance des intérêt des personnes handicapées, l’objectif de réduction de la pauvreté ne sera pas atteint et les droits des handicapées ainsi que leur participation dans la société ne seront pas favorisés », ce sont les propos de Claver Seberege, président de l’Union des Personnes Handicapées au Burundi , UPHB, au cours d’un point de presse ce mardi sur l’inclusion de la personne handicapée dans les politiques de développement .

Claver Seberege a indiqué qu’au Burundi l’OMS, en tenant compte des statistiques du recensement de l’année 2008 estime à 1,2 milliard le nombre de personnes qui accusent des déficiences de plusieurs sortes. Pour lui, l’amélioration des conditions de vie de cette catégorie de personnes, comme le stipule les objectifs du millénaire pour le développement, se cherche encore.

Il a demandé au gouvernement de Bujumbura de ratifier et de mettre en œuvre la convention internationale relative aux droits des personnes handicapées, de promouvoir le respect et d’assurer la pleine et égale jouissance de leurs droits. Selon lui, seul le Burundi n’a pas encore ratifié cette convention parmi les pays de l’East African Community .

La prochaine révision du code électorale et de la constitution prévues au cours des élections de 2015 devraient aussi intégrer les préoccupations de la personne handicapée souvent qui est reléguée à écart dans ce pays, de la part de Seberege Claver.

De la part de ce représentant des personnes handicapées au niveau national, la loi organique portant cadre organique des droits des handicapés reste aussi en dormance depuis 2007.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

420 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 3 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 3 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 2 %)