Ils ont faim en attendant leur transfert vers un camp de refugiés




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 28 septembre 2012  à 17 : 43 : 09
a

Près de 300 personnes de la communauté Barundi qui ont fui la guerre au Congo sont logés dans les enceintes des Bureaux de l’Office National pour la Protection des Refugiés et des Apatrides,ONPRA, depuis ce jeudi en provenance de la province de Cibitoke selon Samuel Ndayisenga, coordinateur adjoint chargé de l’administration et de la sécurité des refugiés.

Elles sont composées de femmes et d’enfants essentiellement. Les hommes sont restés sur le champ de bataille selon ces familles. Dans l’entre-temps, certains d’entre eux dorment à même le sol.

Ces personnes ont indiqué à la presse qu’elles manquent cruellement à mettre sous la dent. Cette inquiétude a des fondements car certains parmi les enfants pleuraient à cause de la faim quand nous nous sommes rendus sur les lieus.

Les mères ont indiqué que les vivres qu’elles avaient préparés avant de prendre le large à cause de la guerre se sont épuisés. Ce jeudi dans l’après-midi, l’ONPRA leur distribuaient de la farine de mais.

Samuel Ndayisenga , coordinateur adjoint chargé de l’administration et de la sécurité des refugiés au Burundi, dit que les services habilités sont à l’œuvre pour pouvoir trouver des centres dans lesquels ils peuvent bénéficier des vivres, des soins de santé, de l’eau et des locaux gratuitement.

M. Ndayisenga indique que le camp des refugiés de Bwagiriza en province de Ruyigi est capable d’accueillir un effectif élevé parmi ces refugiés, mais qu’ils attendent que les services de l’ONPRA mènent d’abord des enquêtes sur la nationalité de ces personnes en attendant leur transfert.

"Les Burundais seront cosignés de regagnés leurs ménages tandis que les congolais seront transférés vers une autre localité", a-t-il souligné.

Ces personnes ont fui la guerre qui oppose ces derniers jours la communauté des Bafulero à celles des Barundi établie dans la plaine du Kivu dans la partie du Congo depuis des années.

Les Bafulero sont contre le roi de la communauté Barundi établie en République Démocratique du Congo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

525 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 3 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

Cultures vivrières : Un défi pour le Burundi,(popularité : 3 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 3 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 3 %)

La révision des textes de loi régissant la CNTB d’ici peu,(popularité : 3 %)

Ecole Fondamentale : Plus de patience pour son début SVP,(popularité : 3 %)

Un pasteur conservateur nous a quitté,(popularité : 3 %)