Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Ils ont faim en attendant leur transfert vers un camp de refugiés




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 28 septembre 2012  à 17 : 43 : 09
a

Près de 300 personnes de la communauté Barundi qui ont fui la guerre au Congo sont logés dans les enceintes des Bureaux de l’Office National pour la Protection des Refugiés et des Apatrides,ONPRA, depuis ce jeudi en provenance de la province de Cibitoke selon Samuel Ndayisenga, coordinateur adjoint chargé de l’administration et de la sécurité des refugiés.

Elles sont composées de femmes et d’enfants essentiellement. Les hommes sont restés sur le champ de bataille selon ces familles. Dans l’entre-temps, certains d’entre eux dorment à même le sol.

Ces personnes ont indiqué à la presse qu’elles manquent cruellement à mettre sous la dent. Cette inquiétude a des fondements car certains parmi les enfants pleuraient à cause de la faim quand nous nous sommes rendus sur les lieus.

Les mères ont indiqué que les vivres qu’elles avaient préparés avant de prendre le large à cause de la guerre se sont épuisés. Ce jeudi dans l’après-midi, l’ONPRA leur distribuaient de la farine de mais.

Samuel Ndayisenga , coordinateur adjoint chargé de l’administration et de la sécurité des refugiés au Burundi, dit que les services habilités sont à l’œuvre pour pouvoir trouver des centres dans lesquels ils peuvent bénéficier des vivres, des soins de santé, de l’eau et des locaux gratuitement.

M. Ndayisenga indique que le camp des refugiés de Bwagiriza en province de Ruyigi est capable d’accueillir un effectif élevé parmi ces refugiés, mais qu’ils attendent que les services de l’ONPRA mènent d’abord des enquêtes sur la nationalité de ces personnes en attendant leur transfert.

"Les Burundais seront cosignés de regagnés leurs ménages tandis que les congolais seront transférés vers une autre localité", a-t-il souligné.

Ces personnes ont fui la guerre qui oppose ces derniers jours la communauté des Bafulero à celles des Barundi établie dans la plaine du Kivu dans la partie du Congo depuis des années.

Les Bafulero sont contre le roi de la communauté Barundi établie en République Démocratique du Congo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

561 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 22 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 11 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 8 %)

Des burundais expulsés de la Tanzanie,(popularité : 6 %)

Le Burundi se dote d’un premier centre de traitement d’Ebola,(popularité : 6 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 6 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 6 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 6 %)

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit ,(popularité : 5 %)

Société : Une vie de rue, l’expérience pour Wenceslas !,(popularité : 5 %)