Les manquements à l’égard de la justice ivoirienne




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 4 octobre 2012  à 13 : 06 : 19
a

Plusieurs journaux de ce mercredi s’interrogent si les auteurs des crimes commis pendant la guerre seront punis notamment dans le camp Ouattara bien que « Alassane Ouattara ne cesse de clamer qu’il a la justice chevillée au corps et que nul n’y échappera si la preuve est administrée qu’il se reproche quelque chose, y compris dans son propre camp » selon la RFI qui cite une série de journaux ivoiriens.

Le quotidien burkinabé aussi cité par la RFI indique que « l’impression qui se dégage, pour le moment, est que ce sont les partisans de Gbagbo qui défilent à la barre. Après Laurent Gbagbo ainsi que Dogbo Blé et Cie aujourd’hui, et peut-être demain Simone, Affi N’Guessan, Koné Katinan .

A quand le tour dans le camp Ouattara ? Car on a beau essayer d’être objectif, le fait est là, comme le nez au milieu du visage » .
Dans le camp des vainqueurs, pas un seul n’a encore jamais été inquiété par la justice.

Or, dans une guerre civile comme celle qui a eu lieu en Côte d’Ivoire, il n’y avait pas d’un côté des anges et de l’autre des démons ; chaque camp a commis des atrocités. Il faudra que chacun porte sa croix. » Indique le journal en ligne de RFI citant l’observateur.

Analyse similaire pour ce site qui cite Guinée Conakry infos : « Présentée par les autorités comme un moyen de lutte contre l’impunité destiné à décourager la répétition d’un certain nombre de crimes horribles perpétrés il y a un peu plus d’un an, cette espèce de justice sélective et ciblée sur les partisans de l’ancien homme fort du pays peut être perçue comme un acharnement justifiant au contraire certaines velléités revanchardes. Toutes choses qui pourraient se révéler nuisibles au projet de réconciliation nationale dont le président Ouattara dit également être porteur… »

En effet, précise Guinée Conakry Infos, « les adversaires du pouvoir actuel pourraient y voir la raison de demeurer dans leur logique de contestation absolue. Ils pourraient même estimer légitime d’user de tous les moyens pour arriver à leurs fins. Ce qui en fin de compte, rendrait vains tous les efforts de pacification et de sécurisation du pays qui coûtent aux dirigeants autant d’énergie et de ressources. »




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

336 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 5 %)

USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique ,(popularité : 2 %)

Des combats meurtriers font 21 victimes à Beni, nord-Est du Congo ,(popularité : 2 %)

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays,(popularité : 2 %)

Un cinquième Ballon d’Or pour Lionel Messi ,(popularité : 2 %)

Peut- être vers une accalmie en RDC après son arrestation ,(popularité : 2 %)

Le premier Ministre Ethiopien Meles Zenawi n’est plus,(popularité : 2 %)

Commémoration du génocide rwandais : Didier Reynders n’est pas invité,(popularité : 2 %)

Le président Somalien échappe à la mort dans une ambuscade ,(popularité : 2 %)

Sommet de l’Élysée : le président de la BAD plaide pour un financement innovant du développement,(popularité : 2 %)