J-2 pour le procès de Hassan Ruvakuki : Les diplomates seront présents aussi




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 6 octobre 2012  à 14 : 59 : 47
a

Le procès en appel du journaliste Hassan Ruvakuki condamné à la prison à perpétuité en première instance, en juin dernier, s’ouvrira le 8 octobre 2012, à Gitega (Centre) selon Reporter sans frontières. Un représentant de Reporters sans frontières se rendra sur place pour assister aux audiences.

L’organisation indique aussi avoir appris que plusieurs diplomates en poste à Bujumbura feront de même.

"Nous sommes satisfaits de constater que, enfin, la communauté internationale semble décidée à suivre ce cas de près. La mobilisation a longtemps tardé, il est grand temps d’apporter un soutien clair à ce journaliste dont l’innocence doit être reconnue", a déclaré Reporters sans frontières, qui rappelle que l’employé de Bonesha FM et correspondant de Radio France Internationale (RFI) pour le service en swahili a été emprisonné en décembre 2011, soit depuis plus de dix mois.

"Hassan Ruvakuki est journaliste et ne faisait que son métier lorsqu’il a été arrêté. Ses avocats, Me Kabayabaya et Me Segatwa, doivent prouver que leur client n’a pas bénéficié jusque là d’un procès équitable et que couvrir un mouvement rebelle ne revient pas à y participer.

"Le déroulement du procès en appel de Hassan Ruvakuki sera un vrai test pour la liberté de la presse au Burundi", a ajouté l’organisation.

Deux représentants de l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF) viennent d’effectuer un déplacement à Bujumbura pour une série de rendez-vous avec les autorités burundaises autour du cas de Hassan Ruvakuki. L’un d’entre eux a pu rendre visite au journaliste, à la prison de Muramvya (Centre).

Dans une lettre écrite depuis sa cellule, dont Reporters sans frontières dit avoir obtenu une copie et dont elle publie ici quelques extraits, Hassan Ruvakuki écrit : "En allant en Tanzanie, dans un camp de rebelles burundais, je n’ai fait que mon métier : celui de journaliste, et c’était la première fois que j’allais en Tanzanie. Je n’ai jamais appartenu à un quelconque parti politique, encore moins à un mouvement armé.

Comme tous mes confrères de la planète, je suis allé vérifier, sur le terrain, la véracité d’une information dont j’avais la primeur. Je veux crier à la face du monde que je suis innocent.Une nouvelle fois, je suis innocent, et j’ai foi en la justice”.

Les responsables des médias estiment aussi que l’arrestation et l’emprisonnement de ce journaliste a été entaché d’irrégularité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

606 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Muyinga : deux présumés auteurs d’assassinats acquittés ,(popularité : 3 %)

L’Association des journalistes de l’Afrique de l’est demande la libération de Hassan Ruvakuki ,(popularité : 3 %)

Affaire Nyakabeto : lourdes sanctions contre les opposants à l’expulsion,(popularité : 2 %)

Procès Gatumba: "Parodie de justice",(popularité : 2 %)

L’Ombudsman est désavoué par certains des siens ,(popularité : 2 %)

Bientôt un projet de loi pour lutter contre les violences basées sur le genre,(popularité : 2 %)

Evaluation de la situation des droits de l’homme à Genève en janvier en 2013 ,(popularité : 2 %)

Journaliste Hassan Ruvakuki : 200 jours d’incarceration et de combat pour sa libération ,(popularité : 2 %)

2011, année des violations massives des droits de l’homme,(popularité : 1 %)

L’Eglise Catholique dénonce encore des violations des droits de l’homme ,(popularité : 1 %)