L’enseignant a aussi besoin de considération




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 5 octobre 2012  à 21 : 28 : 34
a

« Agissons pour en faveur de l’enseignant » c’est le thème choisi par les syndicats des enseignants ce vendredi, jour de la célébration de la journée internationale de l’enseignant selon un document rendu public.

Ces syndicats qui sont entre autre le STEB, Le CONAPES, le SLEB et le SINAPEP demandent au gouvernement de prévoir les états généraux de l’enseignement pour évoquer les difficultés qui assaillent aujourd’hui le secteur de l’éducation en général et de l’enseignant en particulier.

Ce document relève une série d’injustices auxquelles les enseignants sont aujourd’hui confrontés. Il stipule que l’engagement dans le secteur de l’éducation ne se fait dans la transparence.

La carrière enseignant accuse des lacunes car les salaires des enseignants ne coïncident pas avec le nombre d’années qu’ils viennent de prester pour la plupart d’entre eux, indique t- on dans ce document.

Beaucoup d’enseignants accusent des arriérés de salaires et même les primes sur celles-ci n’ont pas encore été payées pour tous outre qu’elles aient été marquées de mauvais calcul, selon ce document.

Ces enseignants demandent au pouvoir en place de distribuer les parcelles là où il y a encore des espaces ici et là à travers les provinces du pays, pour les la catégorie des enseignants qui n’ont pas encore eu accès au premier logement tel que cela est ressorti des clauses lors des négociations des années antérieures entre le gouvernement et les syndicats.

Ces syndicats demandent au pouvoir en place d’accorder à l’enseignant la place qui lui revient dans ce pays.

Ils demandent aussi au pouvoir de Bujumbura de ne pas muter les enseignants vers d’autres lieus de travail si la personne concernée ne soumet pas une telle requête.

Dans l’entre temps, ces syndicats interpellent les enseignants à continuer à travailler de manière efficace pour le bien du pays et des générations futures.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

426 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 33 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 9 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 2 %)

Campagne de vaccination des poules contre la maladie de Newcastle,(popularité : 2 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 2 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune ,(popularité : 2 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 2 %)