La mort du major burundais à l’est de la RD Congo revendiquée




Par: Désiré Nimubona , lundi 8 octobre 2012  à 16 : 04 : 40
a

Un homme qui se réclame porte-parole d’un mouvement armé a revendiqué aujourd’hui, la mort d’un officier de l’armée burundaise tué le 4 octobre 2012 à l’est de la RD Congo.

Le major Jacques Ihorihoze avait été tué alors qu’il était en mission, de travail de « routine », selon la version officielle de l’armée burundaise.

Le porte-parole de ce mouvement armé dont le nom serait « Nzambiyakira Fidèle », qui a revendiqué cette attaque qui a coûté la vie à un officier burundais s’exprimait en Kirundi. Il accusait l’armée burundaise d’avoir envahi le territoire de son mouvement, à l’est de la RD Congo.

Le weekend dernier, l’armée burundaise avait reconnu la mort d’un militaire sur le sol congolais. Le porte-parole de l’armée burundaise, le Colonel Gaspard Baratuza, avait rejeté la présence des militaires burundais au Congo, soulignant que ce militaire faisait un travail de routine à l’est de la RD Congo.

Cependant, le groupe armé Mai Mai et le Mouvement Congolais pour le Changement (MCC) avaient accusé Bujumbura, dans les colonnes des médias occidentaux, d’avoir des troupes sur le sol congolais.

La victime de cette attaque était un chargé des renseignements dans la première région militaire qui englobe la ville de Bujumbura, la province de Bujumbura, Bubanza et Cibitoke frontalières avec le Congo.

Depuis un certain temps, le Rwanda se trouve dans la ligne de mire de la communauté internationale suite à son intervention présumée au côté des mutins du M23 à l’est de la RD Congo.

Les Mai Mai, cité par l’AFP accusent Bujumbura d’avoir envoyé des troupes pour combattre du côté de l’armée congolaise (les FARDC), des groupes armés comme le FNL, ce que le Burundi a toujours nié.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1193 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi



a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés





Les plus populaires
Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi,(popularité : 22 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 17 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 14 %)

6 bandits armés abattus au centre-ville Bujumbura,(popularité : 14 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 14 %)

Un incendie détruit deux kiosques au marché de Ngozi,(popularité : 13 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 13 %)

Pas de militaires qui désertent, dit la FDN,(popularité : 13 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 13 %)

Une trentaine des refugiés burundais tués à Kamanyora en RDC ce vendredi,(popularité : 13 %)