Voitures « Hello taxi » empêché de rouler au Burundi




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 10 octobre 2012  à 19 : 28 : 37
a

Plus d’une centaine de personnes propriétaires de voitures portant le logo « Hello Taxi » demandent au maire de la ville de Bujumbura de leur accorder la permission d’exprimer leur colère en manifestant publiquement et pacifiquement ce lundi 15 octobre 2012 suite à une ordonnance ministérielle rendue publique. Cette dernière interdit en effet à ces voitures de circuler à l’instar des autres.

A travers la correspondance au maire de la ville, Evrard Giswaswa, rendue publique ce mercredi par l’Association Nationale des Chauffeurs de Taxi voitures, ANCT, ces personnes s’insurgent contre une nouvelle ordonnance ministérielle qui vient abroger celle de 2009, causant ainsi beaucoup de pertes aussi bien au pays qu’aux familles nombreuses.

Cette ordonnance vient mettre en péril les innovations qui allaient être utiles au Burundi à travers cette association. Selon eux , l’ANCT avait pour ambition de témoigner une bonne image dans la région de l’Afrique de l’Est à travers les services qu’elle rendait à la population.

« L’association allait engager un combat sans merci contre les auteurs des vols et des meurtres dont certains chauffeurs sont souvent accusés de complicité », indique t- on dans cette correspondance.

Ce projet était aussi une opportunité pour les familles Burundaises aujourd’hui dans une extrême pauvreté d’avoir à mettre sous la dent. Certains chômeurs allaient aussi bénéficier de l’emploi, signalent-elles.

Ces personnes indiquent qu’à travers ce projet, elles avaient pour objectif d’envahir la communauté des pays de l’Afrique Centrale. Hélas ce projet aussi important vient de tomber en péril pour ces personnes à cause des raisons qu’elles ignorent encore.

En attendant que le ministre de tutelle ne revienne sur sa décision, elles indiquent que les portes sont toujours ouvertes pour quiconque désire être membre de cette association.

Jusqu’à présent les raisons de l’abrogation de l’ordonnance ministérielle de janvier 2009 portant droit de transport des biens et des personnes pour ces voitures taxi de logo « Hello Taxi » sont toujours entachées de zones d’ombres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

560 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
La Communauté Islamique divisée plus que jamais ,(popularité : 4 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 4 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)

Le fonds mondial exige à SEP-CNLS le recouvrement de 283063 Dollars US,(popularité : 3 %)

Muyinga/Handicapés à l’école,(popularité : 3 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 3 %)

Burundi : Un hôpital couronné par le Président de la république,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 3 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 2 %)