Hausse des prix des produits pétroliers décriée par plus d’un




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 15 octobre 2012  à 10 : 15 : 58
a

La ministre du commerce, de l’industrie, des postes et du tourisme, Victoire Ndikumana, a annoncé ce weekend dernier la hausse les prix des produits carburants.

Par rapport à la structure des prix de ces produits qui datait de septembre 2012, les variations de prix à la pompe en Fbu sont de 70, 100 et 100 Fbu respectivement pour l’essence super, le gasoil et le pétrole lampant.

*Comme argument la ministre du commerce, de l’industrie, du tourisme et des postes, indique que cette augmentation a été motivée par la flambée des prix sur le marché international et la dévaluation de la monnaie burundaise.

Un baril s’achète aujourd’hui à 91 dollar américain alors qu’il s’achetait à 86 dollar ces derniers jours. Quant à la valeur de la monnaie burundaise, le taux de change du franc Burundais par rapport au dollar est passé de 1485 à 1510 Burundais tandis que l’euro est passé de 1920 à 1980Fbu.

La ministre Victoire Ndikumana estime que le gouvernement a consenti de subventionner les trois produits pour un montant de 2.528.284.173fbu pour une période d’un mois en renonçant aux droits d’accise et la TVA « n’eut été cet effort, le prix la pompe serait de 2580Fbu pour l’essence, 2565fbu pour le gasoil et 2220 pour le pétrole », indique t- elle.

Le président de l’Association burundaise des consommateurs, ABUCO, regrette de la hausse de ces produits.

"Le gouvernement de Bujumbura avait indiqué que cette hausse n’aurait pas lieu mais il s’étonne aujourd’hui de qui a eu lieu sans pour autant consulter les consommateurs", regrette Noël Nkurunziza, président de l’ABUCO, indiquant que le citoyen lambda plaide pour la montée des salaires à cause de cette montée des pris des produits pétroliers.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

272 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Le nouveau marché de Cotebu presque achevé ,(popularité : 3 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 3 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Taux d’intérêt bancaire, un casse-tête,(popularité : 2 %)

Lycée Kiremba-Sud : Finie l’obscurité,(popularité : 2 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 2 %)

La Chine continue à appuyer le Burundi,(popularité : 2 %)

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI ,(popularité : 2 %)

Le secteur thé du Burundi envisage des extensions à grande échelle jusqu’en 2016,(popularité : 2 %)