Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Plants fruitiers : Aubaine pour nos administrateurs




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 16 octobre 2012  à 16 : 15 : 20
a

"La mission recommande au gouvernement de se retourner contre les administrateurs des communes de la province de Kayanza pour leur exiger de restituer au trésor public un montant de 1.065.293 .400Fbu", c’est le contenu du rapport de contrôle des irrégularités dans la passation du marché de fourniture des plants fruitiers de 2011 par le ministère ayant en charge l’agriculture.

Selon ce rapport rendu public en septembre de cette année par le ministère à la présidence chargé de la bonne gouvernance et de la privatisation, mais dont l’OLUCOME, l’Observatoire de la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques se procure une copie ce lundi, la mission de contrôle a remarqué que le nombre de plants introduits pour payement et matérialisé par les accusés de réceptions était supérieur au nombre de plants réellement distribués à la population.

La mauvaise gestion de ce dossier par les administrateurs de la province de Kayanza a causé un préjudice au trésor public.

Les administrateurs communaux ont signé des accusés de réception totalisant 9.881.317 plants pour un montant de 3. 677. 311.500Fbu alors que les quantités réellement réceptionnées étaient de 6. 524 339 plants d’une valeur de 2.612.018.100Fbu.

La cellule de gestion des marchés publics a rayé de la liste certains et en a ajouté d’autres pour ouvrir la porte aux cas de détournements des fonds publics, indique encore ce rapport.

De la part de l’inspection général de l’Etat qui a fait cette étude, la période de passation des marchés n’a pas tenu en compte la période sylvicole afin que le projet puisse être aux bénéficiaires dudit projet.

Tous les administrateurs ont aussi signé des accusés de réception pour des quantités de plants qui n’ont pas été fournies selon les enquêtes que ladite commission a faites. Le président de l’Olucome demande à la justice burundaise de se saisir de ce dossier en traduisant ces administrateurs en justice.

Si réellement les données sont vraies, ce sont les communes de Gahombo et Muhanga qui viennent en tête dans ces détournements. Ces communes sont dirigées par des femmes respectivement par Jacqueline Ruragoka et Clémence Ntirampeba.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

332 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe ,(popularité : 12 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 11 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 8 %)

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie ,(popularité : 8 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 7 %)

Le Burundi désormais le pays le plus pauvre du monde,(popularité : 7 %)

Burundi : Revenue National Moyen par Habitant estimé à 280 $ en 2013,(popularité : 7 %)

Des véhicules de l’armée, de la police, des ONG, des ambulances dans la fraude ,(popularité : 7 %)

Rumonge : Le site des eaux thermales de Mugara peu fréquenté,(popularité : 7 %)

Foire informatique : Les jeunes moins intéressés ,(popularité : 7 %)