Le frodebu demande au président Nkurunziza de sortir de son silence




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 19 octobre 2012  à 18 : 01 : 08
a

« Le Burundi assiste à un nouveau phénomène de purification politique inspiré de la purification ethnique qui a endeuillé notre pays. Ce phénomène vise à anéantir l’opposition pour forcer le Burundi à retourner au système monopartite », c’est le contenu d’un communiqué de presse rendu public ce vendredi par le parti Sahwanya Frodebu.

Le Frodebu à l’instar des autres partis politiques de l’opposition s’indigne contre les 17 cas d’exécutions extrajudiciaires qui ont été trouvées juste à quelques mètres des eaux du lac et d’autres flottants dans le lac Tanganyika.

Dans ce communiqué en effet, le parti de Ndadaye Melchior est tellement sévère envers le pouvoir de Bujumbura.

Pour le Frodebu, d’honnêtes citoyens sont arrachés de leurs foyers pour des soi-disant enquêtes par des services de police et de renseignement et,de façon miraculeuse, sont retrouvés cadavres selon ce communiqué.

Face à cette situation , Frédéric Bamvuginyumvira, vice président du parti de Ndadaye Melchior, condamne le silence de l’autorité Burundaise dont la mission première est de garantir la sécurité des citoyens burundais, conformément à la constitution, indépendamment de leur appartenance politique.

Il rappelle que vouloir forcer le Burundi au monopartisme signifie ramer à contre courant au moment de la mondialisation du phénomène politique qui se moque des frontières.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

443 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 13 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 9 %)

Le Burundi favorable à l’indépendance du Kosovo ,(popularité : 9 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 9 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 8 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 6 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 6 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 6 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 6 %)

La CENI de 2015 devrait inspirer confiance,(popularité : 6 %)