Le Frodebu Nyakuri contre les exécutions extrajuciaires




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 22 octobre 2012  à 09 : 44 : 25
a

« Le parti Frodebu Nyakuri Iragi rya Ndadaye demande au président de la république en qui le peuple Burundais a investi sa confiance et à son gouvernement de tout mettre en œuvre pour venir à bout des exécutions extrajudiciaires dans les meilleurs délais », c’est le contenu d’une déclaration rendue publique ce dimanche, 19 ans jour pour jour après la mort de Ndadaye Melchior .

Le président de ce parti politique signataire de cette déclaration demande à la population Burundaise de se lever comme un seul homme pour se révolter contre cette pratique indigne du 21ème siècle.

Selon le docteur Jean Minani , président de cette aile du Frodebu , le 19ème anniversaire de la mort de Ndadaye est célébré au moment où les droits de l’hommes, la démocratie , la paix pour tous pour lesquels le premier président élu démocratiquement a été tué se cherchent encore.

Le droit à la vie au Burundi ne mérite pas respect et dignité selon les propos du Dr Jean Minani. Il estime que 19 ans après la mort de Ndadaye Melchior les Burundais devraient s’engager dans la marche vers la paix et la réconciliation.

Outre que ce parti, aile du Frodebu se révolte contre les cas d’exécutions extra judiciaires, il demande au peuple Burundais de prêter une attention particulière aux valeurs de paix , de démocratie, de réconciliation, le développement pour tous et la dignité pour tous telles qu’elle nous ont été léguée par la personne de Ndadaye Melchior.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

599 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 19 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 10 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 8 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 8 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 8 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 8 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 8 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 5 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 5 %)