Des milliers de congolais refugiés au Burundi, selon l’ONU




Par: Désiré Nimubona , mercredi 31 octobre 2012  à 15 : 42 : 44
a

Selon la Radio ONU, « Environ 6000 Congolais se sont réfugiés (…) depuis janvier au Burundi. Parmi ces Congolais, 4 334 d’entre eux sont arrivés entre avril et septembre. Un pic a été observé en août (1033) avant de retomber à 895 en septembre. En octobre, 527 réfugiés ont déjà traversé la frontière vers le Burundi ».

Mensuellement donc, le Burundi a reçu en moyenne de 250 à 300 observée dans les premiers mois de l’année, selon toujours la même source.

Principalement originaires de la province du Sud-Kivu, ces réfugiés congolais, la plupart des enfants et es femmes, fuient des violences causées par des affrontements entre l’armée régulière congolaise d’un coté et les mutins du M23 de l’autre coté, les derniers bénéficiant d’un soutient du Rwanda (selon des rapports variés).

L’afflux a porté les trois camps de réfugiés congolais au Burundi au gonflement en effetifs. Les trois camps des réfugiés congolais du Burundi, à savoir Bwagiriza, Musasa et Gasorwe connaissent une sévère pression et « un quatrième camp pourrait être nécessaire si des personnes continuent à arriver. Le camp de Bwagiriza, qui a une capacité d’accueil de 8000 personnes, héberge en ce moment plus de 9900 personnes », selon la Radio ONU ce mercredi.

Catherine Huck, Représentante du HCR au Burundi a déclaré : « La plus grande difficulté, c’est le manque d’hébergement pour les nouveaux arrivants ainsi que la satisfaction des besoins en soins de santé vu le nombre accru de personnes malades et vulnérables ».

Dans un communiqué rendu public à Genève il ya quelques jours elle a souligné que les choses s’amélioreraient seulement une fois que la situation sur le plan de la sécurité serait moins précaire dans l’est de la RDC.

Les motifs de la fuite en exil sont nombreux. La source annonce la présence des affrontements entres les groupes ethniques de Fizi et ceux de Uvira, le conflit entre les Bafulero et la Tribu Barundi récemment, des affrontements entre les mutins du M23 e l’armée régulière congolaise.

La situation au Nord- et au Sud-Kivu demeure instable selon la radio ONU. Au Nord-Kivu, plus de 220 000 personnes ont été déplacées depuis le mois d’avril suite aux combats entre les forces gouvernementales et les mutins du mouvement M23. Durant cette période, plus de 100 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur du Sud-Kivu.

Plus de 40 000 personnes ont fui vers l’Ouganda et 20 000 autres au Rwanda, conclut la Radio ONU.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

417 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Pas de poches de sang à travers le pays,(popularité : 3 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)