Des milliers de congolais refugiés au Burundi, selon l’ONU




Par: Désiré Nimubona , mercredi 31 octobre 2012  à 15 : 42 : 44
a

Selon la Radio ONU, « Environ 6000 Congolais se sont réfugiés (…) depuis janvier au Burundi. Parmi ces Congolais, 4 334 d’entre eux sont arrivés entre avril et septembre. Un pic a été observé en août (1033) avant de retomber à 895 en septembre. En octobre, 527 réfugiés ont déjà traversé la frontière vers le Burundi ».

Mensuellement donc, le Burundi a reçu en moyenne de 250 à 300 observée dans les premiers mois de l’année, selon toujours la même source.

Principalement originaires de la province du Sud-Kivu, ces réfugiés congolais, la plupart des enfants et es femmes, fuient des violences causées par des affrontements entre l’armée régulière congolaise d’un coté et les mutins du M23 de l’autre coté, les derniers bénéficiant d’un soutient du Rwanda (selon des rapports variés).

L’afflux a porté les trois camps de réfugiés congolais au Burundi au gonflement en effetifs. Les trois camps des réfugiés congolais du Burundi, à savoir Bwagiriza, Musasa et Gasorwe connaissent une sévère pression et « un quatrième camp pourrait être nécessaire si des personnes continuent à arriver. Le camp de Bwagiriza, qui a une capacité d’accueil de 8000 personnes, héberge en ce moment plus de 9900 personnes », selon la Radio ONU ce mercredi.

Catherine Huck, Représentante du HCR au Burundi a déclaré : « La plus grande difficulté, c’est le manque d’hébergement pour les nouveaux arrivants ainsi que la satisfaction des besoins en soins de santé vu le nombre accru de personnes malades et vulnérables ».

Dans un communiqué rendu public à Genève il ya quelques jours elle a souligné que les choses s’amélioreraient seulement une fois que la situation sur le plan de la sécurité serait moins précaire dans l’est de la RDC.

Les motifs de la fuite en exil sont nombreux. La source annonce la présence des affrontements entres les groupes ethniques de Fizi et ceux de Uvira, le conflit entre les Bafulero et la Tribu Barundi récemment, des affrontements entre les mutins du M23 e l’armée régulière congolaise.

La situation au Nord- et au Sud-Kivu demeure instable selon la radio ONU. Au Nord-Kivu, plus de 220 000 personnes ont été déplacées depuis le mois d’avril suite aux combats entre les forces gouvernementales et les mutins du mouvement M23. Durant cette période, plus de 100 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur du Sud-Kivu.

Plus de 40 000 personnes ont fui vers l’Ouganda et 20 000 autres au Rwanda, conclut la Radio ONU.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

407 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 18 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 9 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 6 %)

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza ,(popularité : 3 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 3 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 3 %)

Extraction de plus de 2000 dents cariées ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Les personnes vivant avec le VIH/SIDA en difficultés,(popularité : 3 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)