Vers un visa d’entrée unique pour la Communauté de l’Afrique de l’Est




Par: Agence est-africaine de Presse , samedi 3 novembre 2012  à 19 : 34 : 40
a

—Article produit par Isaac Mwangi/Agence est-africaine de Presse—

Arusha, 2 nov 2012 (EANA)– La Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) est en train de finaliser le projet d’un visa d’entrée unique pour les pays membres qui donnera ainsi aux touristes l’opportunité de visiter différents sites touristiques dans la région sur un seul visa.

Ceci fait partie d’une série de mesures que les pays membres de la Communauté sont en train de prendre pour attirer les visiteurs et les investisseurs dans la région.

Le Secrétaire général de la Communauté, Dr Richard Sezibera l’a dit au cours d’une conférence de deux jours sur l’investissement tenue à Berlin en Allemagne à partir du 30 octobre et réunissant les représentants de la CAE et les hommes d’affaires et sociétés commerciales allemandes.

M. Sezibera a précisé que les mesures en question visaient notamment à encourager l’innovation et à faciliter l’établissement des entreprises tel que la procédure des centres de commerce de sous-traitance, la création de débouchés pour le développement des systèmes et applications mobiles, l’accélération de la transpositiondes lois nationales qui entravent l’esprit du Marché commun.

La Communauté est en train de mettre au point un protocole sur la bonne gouvernance qui vise à fixer les critères et termes de référence pour la promotion de la bonne gouvernance. Dr Sezibera a dit que le champ de cette proposition couvre la promotion et la protection des droits de l’homme, l’observation de l’état de droit et l’accès à la justice, la démocratie et les élections, la mobilisation des intervenants clés et la lutte contre lacorruption.

« L’approfondissement de l’intégration de la CAE demande un environnement de paix et de stabilité pour promouvoir l’investissement et le commerce dans la région. Les conflits internes sous toutes formes, soient-ils liés au partage des ressources qu’aux élections, exigent un mécanisme intra-régional qui maîtrise le contexte de la région et le conflit en soi » a dit Sezibera dans un discours dont l’agence EANA a reçu copie.

Le Secrétaire général de la Communauté a aussi dit qu’une attention particulière était portée sur la revalorisation et la modernisation de l’actuel réseau ferroviaire de 8,100 km, en plus de l’ouvrir aux autres parties de l’Afrique de l’Est. Il a précisé qu’ une ligne ferroviaire supplémentaire est à ouvrir dans un proche avenir lorsque les projets de lignes Lamu-Juba/Addis et Isaka-Kigali/Keza seront terminés. Ces projets comptent coûter 29 billion de dollars, incluant la réhabilitation des lignes existantes, l’écartement des voies et l’expropriation.

La CAE est en train d’essayer actuellement d’exploiter au maximum les ressources d’or dans certaines régions, qui se joignent à quelques célèbres sites touristiques.

D’autres mesures concernent l’exécution du projet de réseau routier de l’Afrique de l’Est à travers la région et terminer plusieurs projets en cours visant à asseoir une alimentation électrique fiable.

« Les découvertes des nouvelles sources d’énergie dans la région ont augmenté les débouchés dans le secteur de l’énergie. Les réserves de pétrole de 2.5 billions de barils attendues en Uganda, trois à sept milliards de m3 de gaz en Tanzanie et la découverte récemment annoncée de pétrole au Kenya, concourent toutes à faire de l’Afrique de l’Est une destination imminente d’investissements pour l’infrastructure » a dit Sezibera.

Il a ajouté que la Communauté a signé un accord de plan de commerce et d’investissement avec les USA-la première comme bloc- et est en train de négocier le renforcement du traité bilatéral de commerce et d’investissement.

Tout cela vient s’ajouter à l’accès hors taxe au marché des USA sous le couvert de Africa Growth and Opportunity Act(agoa) et l’initiative de l’ European Union’s Everything But Arms (EBA), sous laquelle tous les produits venants au moins des pays développés sauf les armes et les munitions, ont un accès préférentiel au marché de l’Union Européenne.

Dr Sezibera a dit que tous ces efforts ont fait que la Banque mondiale dans son rapport de 2012 quotte la CAE comme « la plus rapide des régions du monde en redressement »

« Le rapport a reconnu les progrès accomplis par les États membres de la CAE pour asseoir un meilleur environnement d’affaires au cours des dernières cinq années. Le commerce intra-régional également s’élève à 23% du total des exportations, le taux le plus élevé de toutes les communautés économiques régionales d’Afrique » a dit Sezibera.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

672 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 9 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 4 %)

Les présidents des parlements francophones, section Afrique dynamisent leur organisation ,(popularité : 2 %)

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe ,(popularité : 2 %)

Accord de financement de la société civile par Trade Mark East Africa de plus 125 milles $USD ,(popularité : 2 %)

EAC : Un pied dedans, un pied dehors ,(popularité : 2 %)

TMEA : Sept millions et demi pour promouvoir le commerce régional,(popularité : 2 %)

EAC : POUR UN CENTRE MÉDICO-LÉGAL RÉGIONAL EN UGANDA,(popularité : 2 %)

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA,(popularité : 2 %)

Une ministre rwandaise meurt à 48 ans,(popularité : 2 %)