Uprona : Les divergences sont au rendez vous




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 9 novembre 2012  à 20 : 44 : 51
a

Le courant de la réhabilitation du parti Uprona demande aux membres de ce parti de tourner le dos à ceux qui veulent les inviter dans une réunion que les membres de l’uprona , aile Kumugumya , projettent organiser pour ce dimanche 18 novembre 2012, selon une correspondance rendue publique ce vendredi.

Cette déclaration rendue publique par l’Uprona, aile de la réhabilitation, stipule que cette réunion n’est pas le résultat d’un consensus entre les deux protagonistes de la vie politique de l’Uprona. Les membres de l’Uprona de la réhabilitation estiment que l’actuel comité central qui a pris cette décision d’organiser une telle rencontre est illégitime et ne jouit d’aucune légalité, raison pour laquelle ils invitent les membres de ce parti à ne pas y prendre part.

Selon eux, le comité central légal et légitime de l’Uprona date du temps de la réunification, c’est-à-dire en aout 2009. Le courant de la réhabilitation du parti Uprona estime que les tentatives de réunification qui sont aujourd’hui signalées par Charles Nditije et ses proches sont tout simplement des mensonges grossiers.

Le courant de la réhabilitation indique qu’il ne reconnait pas l’honorable Charles Nditije comme Président du parti Uprona et les organes qui ont été mis en place le jour de son élection à la tête de ce parti car, précise toujours l’aile de la réhabilitation, ils sont le fruit d’une violation flagrante des statuts et règlements du parti du père de l’indépendance du Burundi , le Prince Louis Rwagasore .

Les signataires de cette déclaration indiquent que même la cour administrative a confirmé que ces hommes ne jouissent pas de légalité pour être à la tête de l’Uprona.

Dans l’entre temps ce parti indique qu’il est toujours ouvert au dialogue afin de contribuer de manière efficace aux défis qui hantent aujourd’hui la société Burundaise en particulier les membres de l’Uprona




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

243 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 21 %)

Le sénat approuve 7 gouverneurs dont un journaliste de la radio Isanganiro,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Vol direct Bujumbura-Johannesburg de nature à rapprocher les deux peuples ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Pancrace Cimpaye : des zones d’ombres sur son retour au pays,(popularité : 2 %)

Les Français de Bujumbura ont fêté leur Fête Nationale ce samedi ,(popularité : 2 %)

Une histoire de la nyakurisation politique ,(popularité : 2 %)

Le BNUB change de patron,(popularité : 2 %)