Uprona : Les divergences sont au rendez vous




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 9 novembre 2012  à 20 : 44 : 51
a

Le courant de la réhabilitation du parti Uprona demande aux membres de ce parti de tourner le dos à ceux qui veulent les inviter dans une réunion que les membres de l’uprona , aile Kumugumya , projettent organiser pour ce dimanche 18 novembre 2012, selon une correspondance rendue publique ce vendredi.

Cette déclaration rendue publique par l’Uprona, aile de la réhabilitation, stipule que cette réunion n’est pas le résultat d’un consensus entre les deux protagonistes de la vie politique de l’Uprona. Les membres de l’Uprona de la réhabilitation estiment que l’actuel comité central qui a pris cette décision d’organiser une telle rencontre est illégitime et ne jouit d’aucune légalité, raison pour laquelle ils invitent les membres de ce parti à ne pas y prendre part.

Selon eux, le comité central légal et légitime de l’Uprona date du temps de la réunification, c’est-à-dire en aout 2009. Le courant de la réhabilitation du parti Uprona estime que les tentatives de réunification qui sont aujourd’hui signalées par Charles Nditije et ses proches sont tout simplement des mensonges grossiers.

Le courant de la réhabilitation indique qu’il ne reconnait pas l’honorable Charles Nditije comme Président du parti Uprona et les organes qui ont été mis en place le jour de son élection à la tête de ce parti car, précise toujours l’aile de la réhabilitation, ils sont le fruit d’une violation flagrante des statuts et règlements du parti du père de l’indépendance du Burundi , le Prince Louis Rwagasore .

Les signataires de cette déclaration indiquent que même la cour administrative a confirmé que ces hommes ne jouissent pas de légalité pour être à la tête de l’Uprona.

Dans l’entre temps ce parti indique qu’il est toujours ouvert au dialogue afin de contribuer de manière efficace aux défis qui hantent aujourd’hui la société Burundaise en particulier les membres de l’Uprona




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

234 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 13 %)

Le Président Nkurunziza promet à Ban Ki-Moon son engagement à un dialogue inclusif ,(popularité : 3 %)

Burundi : L’avant-dernier pas de l’amendement de la constitution burundaise,(popularité : 3 %)

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 3 %)

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques,(popularité : 3 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 2 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)