Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


La révision des textes de loi régissant la CNTB d’ici peu




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 10 novembre 2012  à 14 : 16 : 17
a

Le porte parole du président de la république du Burundi, Léonidas Hatungimana annonce que les textes de loi qui régissent la Commission Nationale des Terres et autres Biens seront revues dans un proche avenir pour corriger certaines imperfections au cours d’une interview exclusive à la rédio Isanganiro de ce vendredi.

Cette réaction du porte parole du président de la république a lieu où dans la plupart des provinces du pays la CNTB est la cible des critiques acerbes notamment à Makamba, Bururi , Bubanza et autres . Elle est accusée notamment de revoir les décisions qui avaient été prises lorsque la présidence de la CNTB était assurée par Feu Abbé Kana Aster.

Le porte parole du président Nkurunziza indique que les Burundais devraient savoir que les décisions qui sont prises par la CNTB sont le résultat d’un consensus entre toutes les personnes membres de la commission et non la seule émanation de Monseigneur Sérapion Bambonanire. Ce dernier n’a pas reçu la mission de revoir les décisions qui avaient été prises par la commission dont Feu Abbé Aster Kana était à la tête mais plutôt de continuer le chantier qu’il avait commencé.

Pour lui, il y a des cas qui ne peuvent pas passer inaperçus même s’ils auraient été analysés par les anciennes commissions. Pour illustration, le porte parole de Nkurunziza indique que plus de 300 rapatriés qui avaient partagé leurs terres résidents ont récemment écrit à la Commission Nationale des Terre et autres Biens en montrant qu’après avoir fait des enquêtes ils ont constaté que les terres qu’ils avaient partagé avec des résidents alors avaient d’autres autres terres ailleurs.

Selon Léonidas Hatungimana , la commission a pour obligation de rétablir ces personnes dans leurs droits bien qu’elles aient été écouté par l’ancienne commission pour question d’équité. ‘’C’est pourquoi le président a demandé aux dirigeants de la CNTB de lui donner l’état des lieux des activités aujourd’hui à l’actif au niveau de la CNTB’’, signale Léonidas Hatungimana.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

602 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 18 %)

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 18 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 17 %)

Bubanza : Manque criant de matelas aux écoles à régime d’internat,(popularité : 14 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 14 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 14 %)

Rumonge : Un dernier redéploiement des enseignants ?,(popularité : 14 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 14 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 14 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 14 %)