L’ADC est elle en mesure de réclamer son limogeage ?




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 12 novembre 2012  à 08 : 30 : 13
a

« Les partis regroupés au sein de l’ADC ikibiri n’ont pas de prérogative de proposer au président de la république le limogeage du ministre de l’intérieur, Edouard Nduwimana parce que la même coalition ne reconnait pas Pierre Nkurunziza à la tête du pays », c’est en substance la déclaration du porte parole de la république ce samedi.

cette sortie médiatique s’inscrit dans une série de réactions contre les critiques qui ont été adressées au ministre de l’intérieur après que la police en collaboration avec les jeunes du parti au pouvoir aient empêché la tenue d’un meeting des membres de l’ADC ikibiri en commune de Rumonge . Les partis de l’ADC avaient plaidé pour le limogeage du ministre de l’intérieur puisqu’il avait osé prendre pareille décision qui, selon eux, contraste avec les textes qui régissent le fonctionnement des partis politiques .

De la part de Léonidas Hatungimana, porte parole du président de la république, cette proposition ne tient pas. Le président de la république a sa façon de suivre les activités accomplies par les membres du gouvernement et ne peut en aucune manière recevoir les injonctions de la part de l’opposition.

Les partis politiques de l’opposition sont libres de faire leurs activités en témoignent les rencontres qui viennent d’avoir lieu dans les provinces de Bubanza , Bujumbura et ailleurs, a souligné le porte parole de Pierre Nkurunziza. Cette incident ne pourrait inciter le président de la république à prendre une décision du genre, estime Léonidas Hatungimana.

Au moment où certains estiment que l’intolérance politique pourrait avoir des répercussions sur les promesses des bailleurs de fond de Genève qui ont conditionné l’octroi de l’aide au Burundi à la création d’un climat d’exercice des libertés politiques favorable à l’opposition et à la mouvance politique Burundaise, le porte parole de Pierre Nkurunziza estime que ce ne sont pas les propos de l’ADC qui peuvent inciter les bailleurs à revoir leurs décisions.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

145 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 11 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 10 %)

Les collinaires, des élections différentes des autres,(popularité : 10 %)

« La loi a été respectée », dit le directeur de la radio Isanganiro,(popularité : 10 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 9 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 9 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 9 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 9 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 9 %)

La CVR a besoin des journalistes pour accomplir ses missions,(popularité : 8 %)