La CAE soutenue par l’Interpol pour lutter contre la criminalité dans la région




Par: Agence est-africaine de Presse , lundi 12 novembre 2012  à 08 : 46 : 18
a

Par un journaliste de l’Agence est-africaine de Presse

Arusha, 11novembre 2012 (EANA)- La Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) basée à Arusha en Tanzanie et l’INTERPOLS cherchent à se mettre d’accord pour une coopération en matière de sécurité afin de s’assurer que la région reste sûre et viable pour les investissements.

Le Secrétaire général de la CAE Dr Richard Sezibera et son homologue de l’INTERPOL, Roland K. Noble se sont penchés sur la question le weekend dernier lors de leur rencontre en marge de la 81ème session de l’Assemblée Générale de l’Interpol à Rome en Italie.

« Compte tenu de l’élargissement de la CAE et l’approfondissement de son intégration, avec des libertés qu’implique la mise en application du Protocole sur le Marché Commun, des effets négatifs tel que les crimes transfrontaliers, le trafic des humains et de la drogue, des marchandises contrefaites et la cybercriminalité pour ne citer que cela, prennent également un élan de sophistication et doivent être résolument combattus » a souligné M.Sezibera.

Le Patron de la CAE a dit que c’est pour cela que le rôle de l’INTERPOL devient important pour compléter les efforts d’interventions stratégiques de la CAE en matière de paix et sécurité.

Les deux organisations comptent signer prochainement un MoU (mémorandum d’entente) en la matière.

Selon un communiqué émanant du Secrétariat de la Communauté, les négociations sur les lignes de leur coopération ont commencé en 2009 dans le but de maximiser les avantages y relatifs et les compétences des deux organisations en vue d’apporter la paix et la sécurité dans la région.

Actuellement les pays membres de la Communauté s’engagent activement dans les activités du bureau régional de l’INTERPOL.

Le Conseil des Ministres de la CAE s’est déjà prononcé sur le besoin d’adopter les décisions de l’EAPCCO (Organisation de coopération entre les Chefs de police de l’Afrique de l’Est) comme décisions de la CAE. La signature du MoU va donc donner un élan à l’exécution des décisions de l’INTERPOL dans le contexte de l’EAPCCO.

Le FIDA et la sécurité alimentaire de la CAE

Entretemps, le Président du Fonds International de développement de l’agriculture(FIDA) dont le siège est à Rome, Kanayo Mwanze, a assuré un plein soutien aux efforts des pays membres de la CAE dans la lutte contre la faim, et dans ses pas vers l’autosuffisance alimentaire.

Il a dit que la CAE devrait être leur priorité en 2013 ajoutant que ses hauts fonctionnaires devraient être envoyés pour discuter des domaines de coopération afin de réorganiser la production alimentaire dans la région.

« La CAE est exemplaire dans ses programmes d’intégration, et j’appuie pleinement les ouvertures de travailler avec la région » a dit Mwanze lors de ses entretiens avec le Secrétaire général de la CAE au siège du FIDA.

Dr Sezibera lui a fait part du plan d’action mis au point par la CAE pour venir à bout l’insécurité alimentaire persistante dans la région.

« La région est souvent l’objet des famines et de manque de nourriture malgré ses capacités de produire assez pour se nourrir voire pouvoir disposer du surplus pour l’exportation » a dit Richard Sezibera.

Il a ajouté que le plan d’action de cinq ans adopté lors du neuvième sommet extraordinaire des chefs d’États de la CAE a pour but d’accroitre la production de façon significative des stratégies de sécurité alimentaire à travers l’accès aux intrants et l’encouragement de la production transfrontalière dans la région.

Le Secrétaire général de la CAE a également dit que la Communauté était en train de mettre sur pied des systèmes de première alerte pour le suivi et la prévention des famines.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

413 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Plus de 1000 hautes sociétés d’énergie et de personnalités attendues à la Conférence est-africaine sur le Pétrole à Arusha le mois prochain.,(popularité : 4 %)

BARRIÈRES NON-TARIFAIRES, GOULET D’ÉTRANGLEMENT EN AFRIQUE DE L’EST-KIGUTA,(popularité : 3 %)

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 3 %)

Accord de financement de la société civile par Trade Mark East Africa de plus 125 milles $USD ,(popularité : 3 %)

CAE-Bilan 2012 : Première dame Présidente de l’Assemblée législative et Nouveau siège,(popularité : 3 %)

Kigali abrite bientôt la Conférence de l’Afrique de l’Est sur la santé et la recherche scientifique,(popularité : 3 %)

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir,(popularité : 3 %)

EAC : POUR UN CENTRE MÉDICO-LÉGAL RÉGIONAL EN UGANDA,(popularité : 3 %)

L’adhésion du Sud Soudan et de la Somalie à la Communauté de l’Afrique de l’Est nécessite plus de consultations,(popularité : 3 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 3 %)