Sylvie Kinigi : « La femme est capable aussi »




Par: Désiré Nimubona , mardi 13 novembre 2012  à 17 : 05 : 55
a

L’ancienne première ministre de la république du Burundi Sylvie Kinigi sous le Gouvernement Ndadaye conseille les femmes de faire des efforts supplémentaires pour faire des ascensions dans les affaires, en politique ou dans d’autres domaines.

Dans une conférence organisée par la radio Isanganiro, dans le cadre de la célébration du 10 ème anniversaire de la naissance de cette station, Kinigi déplore que dans le temps, vers les années 1980, les banques locales ne pouvaient pas accorder des crédits aux femmes. Selon Mme Kinigi, s’exprimant toujours dans cette conférence, il a été question que les femmes se lèvent et dénoncent cette pratique qui ne faisait que faire reculer la femme.

Lors de cette bataille, selon Mme l’ancienne première Ministre, certaines des femmes ont perdu leurs postes surtout à la Banque de la République, où cette femme leader travaillait comme cadre.

Se basant sur son expérience d’avant la crise, pendant et même après, Kinigi souligne que la femme est capable.

« Je n’avais jamais pensé qu’un jour, je serais un jour Première Ministre d’un Gouvernement issu d’un parti qui n’est même pas le mien, moins encore être à la tête d’un pays en crise », déclare Mme Kinigi.

Les femmes, selon elle, ont été victimes du passé et peu d’elles avaient eu la chance de poser leurs pieds à l’école. En plus, ajoute-elle, même celles qui avaient fréquenté des écoles jusque même à l’université, n’avaient même pas le droit de poser un compte, sans aval de leurs maris.

Ici c’est dans les années 1980. Kinigi, économiste de formation et ancien professeur de Finance Publique à l’Institut Supérieur des cadres Militaires ISCAM souligne qu’actuellement les choses semblent avoir avancé. Cependant, le chemin reste long pour la femme burundaise, cultivatrice et mère des enfants.

La radio Isanganiro organise une semaine spéciale l’amenant à la célébration du 10 ème anniversaire de la création de cette radio. Une série des conférences est organisées ce mardi et mercredi, des manifestations sportives et même des dons des équipements médicaux à l’hôpital de Murore, dans la province de Cankuzo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

711 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Une association chrétienne lance l’assurance vie pour motards et taxi vélo du Burundi ,(popularité : 11 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 5 %)

La polygamie à Muyinga divise la famille des musulmans ,(popularité : 5 %)

Village de paix sans pain à Nyarunazi,(popularité : 4 %)

Les enfants inquiets de la situation au Burundi,(popularité : 4 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 4 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 4 %)

Région ouest : Carence de sang au CNTS ,(popularité : 4 %)

Bururi : Des huttes côtoient des villas au chef-lieu de la province,(popularité : 4 %)

La loi de la jungle se taille de l’espace à Bujumbura ,(popularité : 4 %)