Rwanda : Les Burundais en ligne de mire des producteurs de la pomme de terre




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 14 novembre 2012  à 13 : 25 : 01
a

Les commerçants burundais qui achètent la pomme de terre ne sont pas bien vu du côté de la Kanyaru. L’ouverture des frontières prônées par les pays de l’EAC est mise en cause du moins au regard du contenu de l’article journal Umuhinzi que la rédaction a traduite pour vous.

La région de Rubavu vient en tête parmi les régions qui cultivent davantage la pomme de terre. Le prix au kilo de culture a été revu à la hausse mais les citoyens rwandais continuent à réclamer encore sa hausse suite au regard de leurs dépenses pour cette culture.

A cela s’ajoute, l’ignorance de la population rwandaise à savoir exploiter leur récolte au moment où les Burundais viennent acheter la récolte de cette culture au Rwanda.

Le chef de la région de Rubavu , Sheih Hassan dit que les étrangers dont les Burundais en particuliers rencontrent les citoyens rwandais dans leurs champs pour négocier la récolte de pomme de terre avec eux. Après avoir convergé avec eux sur le prix de la pomme de terre au kilo, les vendeurs emballent le nombre de Kilos qu’ils achètent chez ces rwandais dans des sacs et se dirigent au Burundi.

Arrivés dans leurs pays, les Burundais vendent cette production de pomme de terre en dollar au moment où le cultivateur rwandais n’a rien gagné alors qu’il s’était tellement investi pour la bonne récolte de cette culture.

De la part de chef de la région de Rubavu les cultivateurs de la pomme de terre devraient chercher un dépôt où les acheteurs de cette culture Burundais en particulier peuvent les acheter afin qu’aussi le Rwanda puisse en tirer bénéfice.

Il estime que les Burundais qui achètent cette culture à bas prix au Rwanda se revendiquent cultivateurs de celle-ci. Le produit est par la suite exporté dans les pays de la sous région comme une culture burundaise pour gagner des sommes colossales du moins en comparaison avec les prix d’achat de celle-ci au Rwanda.

Les rwandais devraient faire preuve d’innovation pour que la récolte générée par la pomme de terre soit aussi utile au Rwanda selon lui. Le gouvernement devrait aussi investir dans la culture de la pomme de terre pour plus de récolte de la pomme de terre.

Dans les localités comme Mudende , Busasamana et autres dans la région de Rubavu et Nyabihu où la culture de la pomme de terre est une réalité les commerçants Burundais viennent à bord des camionnettes pour l’acheter. C’est la raison pour laquelle cette culture devient rare dans ces localités pendant certaines périodes.

La production de cette culture pourrait se développer au cours de cette saison puisque la localité de Giswhwati qui avait été interdite de cultiver dans la localité les moments passés a ajouté une superficie de 1600 ha sur terrain.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

754 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 8 %)

Vers la réparation des victimes de Thomas Rubanga en RD Congo ,(popularité : 3 %)

USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique ,(popularité : 3 %)

Des combats meurtriers font 21 victimes à Beni, nord-Est du Congo ,(popularité : 3 %)

Française enlevée au Kenya : L’otage aurait été localisée,(popularité : 2 %)

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges,(popularité : 2 %)

Foot mercato : L’actualité des transferts ,(popularité : 2 %)

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn,(popularité : 2 %)

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».,(popularité : 2 %)

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays,(popularité : 2 %)