Isanganiro œuvre pour la promotion du dialogue




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 15 novembre 2012  à 09 : 35 : 46
a

« Imaginez que les médias à l’instar d’Isanganiro n’avaient pas été là il y a 20ans qu’aurait été le Burundi ? » C’est la question que pose le professeur Paul Ngarambe au cours d’une conférence publique sur la célébration des dix ans que vient durer ladite radio.

Pour le professeur Paul Ngarambe la devise de la Radio Isanganiro "Le dialogue vaut mieux que la force" reste toujours d’actualité dans la région des grands lacs qui fait objet de multiples difficultés. L’ancien président de la Commission nationale électorale indépendante de 2005 au Burundi, estime que la radio Isanganiro a énormément contribué dans le cadre de la réconciliation du peuple Burundi.

Ngarambe souligne qu’il est des fois où certains pays manquent de leaders capables de faire face aux défis de la sous région. Ainsi, le rôle des médias devient plus essentiel pour informer les habitants. C’est ce que d’ailleurs la radio Isanganiro a fait, bien que les défis restent toujours énormes.

L’homme qui dit avoir sillonné les pays émergeant comme l’Inde, la Chine et le Japon estime que l’un des problèmes pour les pays de la sous région reste l’absence d’éducation pour les populations de cette sous région.

Les guerres ont des soubassements à la fois endogènes et exogènes et la seule façon de les pallier est l’éducation.

Ngarambe se réjouit alors que la radio dans cette région est une véritable école.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

310 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points





Les plus populaires
Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts,(popularité : 6 %)

La CNIDH sensibilise les autorités locales sur les principe de protection des droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Massacre des Banyamulenge : La vérité reste attendue ,(popularité : 2 %)

Patrice Mazoya est locataire de cette prison ,(popularité : 2 %)

Probablement veuve et orphelin à cause de Rwembe ,(popularité : 2 %)

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines,(popularité : 2 %)

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes,(popularité : 2 %)

L’Ombudsman est désavoué par certains des siens ,(popularité : 2 %)

Tanzanie : Sinduhije détenu atrocement, déplore Me Maingain,(popularité : 2 %)

Les déplacés de guerre ne sont pas disposés au retour sur leurs collines d’origines,(popularité : 2 %)