Manassé : encore la récupération de la journée du combattant




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 17 novembre 2012  à 07 : 59 : 58
a

L’ancien membre des sages du parti au pouvoir au Burundi aujourd’hui en exil, Manassé Nzobonimpa, a rendu publique un communiqué ce vendredi. Dans ce communiqué, il s’insurge contre la volonté d’une poignée de mains aujourd’hui au pouvoir de vouloir détourner la journée du 16 novembre de chaque année normalement dédiée aux hommes et femmes qui ont été tués dans ce pays, en celle des combattants du CNDD-FDD seulement.

De la part de cet homme politique en exil qui se réclame représentant des membres du parti au pouvoir qui se disent des sans voix au sein du parti présidentiel , il s’agit d’ une pure et simple récupération de cette journée par cette poignée d’hommes dont la volonté est de s’écarter du jour au lendemain des idéaux du parti CNDD-FDD d’antan.

Selon eux, cette journée a été détournée pour des motivations qui restent encore inconnues alors qu’elle avait été dédiée à tous les Burundais victimes des crises qui ont endeuillé le pays depuis 1972 sans considération d’éthnie ou de région. La démocratie a été dégommée par cette poignée d’hommes occultant ainsi l’avenir de celle-ci au Burundi estime Manassé Nzobonimpa .

Dans ce communiqué, Manassé Nzobonimpa indique qu’il existe aujourd’hui des défis auxquels le peuple Burundais fait face suite à la mauvaise gouvernance de ce pays dont les problèmes de terre. Pour lui, il existe des préalables qui devraient trouver solutions pour que les problèmes entre les résidents et les rapatriés soient résolus de manière effective par la Commission Nationale Terre et autres Biens(CNTB).

L’opposant politique du pouvoir de Bujumbura estime que la lumière sur la commission vérité et réconciliation devrait voir le jour pour que les problèmes de terres soient résolues sans ambages mais il déplore que cette poignée de mains tarde à résoudre ce problème pour des objectifs inavoués.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

155 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 6 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 4 %)

Les communes de la Mairie seront Muha, Mukaza et…mais ,(popularité : 3 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 3 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 3 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 3 %)

Politique : « Tout a été bien », dit l’ombudsman burundais,(popularité : 3 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 3 %)

Burundi : Jacques Bigirimana accuse son ancien patron de préparer une guerre,(popularité : 3 %)