Le procès Ernest Manirumva reporté au 29 novembre




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 22 novembre 2012  à 09 : 05 : 20
a

Ce mercredi, le procès Ernest Manirumva, ancien vice-président de l’OLUCOME, Observatoire de la Lutte Contre la Corruption et les Malversation économiques, a repris au parquet, près la cour d’appel de Bujumbura. Les avocats de cette personne tuée il ya plus de trois ans sont en colère contre la justice qui ne dit pas le droit par rapport à cette exécution extra judiciaire selon Me Alexis Desoief.

Parmi les questions qui sont souvent récurrentes figurent notamment les doléances du Bureau Fédéral américain d’Investigation, FBI, auxquelles le ministère public n’a pas encore cherché à élucider pour faire éclater au grand jour la vérité.

Le ministère public devrait selon eux faire des tests Adn sur certaines autorités policières de ce pays. Aussi longtemps que mettre la justice n’aura pas fait un tel travail la justice pour cet ancien activiste des droits l’homme ne sera pas rendu, dit-il .

Le ministère public devrait aussi écouter les différents appels téléphoniques que la victime a reçus le jour de son meurtre pour que la verité éclate au grand jour aussi. Me Alexis Desoief déplore malheureusement l’inaction de la justice autour des ces pistes qui, selon lui, sont des pistes importantes dans la recherche de la vérité autour du meurtre d’Ernest Manirumva .

Ernest Manirumva a été tué le 08 avril 2009, mais la justice n’a pas encore donné la lumière autour de ce meurtre. Les organisations internationales de défense des droits de l’homme se sont coalisées autour de la recherche de la vérité sur l’exécution extrajudiciaire de cet homme qui fut le numéro 2 de l’Olucome.

Au regard de la mobilisation de la communauté internationale dans ce procès ce jeudi, la justice burundaise passe par le corridor de la tentation. Me Desoief, tout en signalant que certaines personnes en prisons sont des boucs émissaires, estime que celle-ci a toujours un œil regardant envers le troisième pouvoir.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

270 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 2 %)

Carnage de Gatumba : le jugement tombe « à huis clos »,(popularité : 2 %)

Primée pour son implication dans la défense de droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Pourquoi est-il sous les verrous ?,(popularité : 2 %)

Défense pour Sinduhije auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU ,(popularité : 2 %)

Des députés belges réclament justice pour Ernest Manirumva,(popularité : 2 %)

La Fédération Africaine des Journalistes en visite de solidarité à Hassani Ruvakuki,(popularité : 2 %)

L’Eglise Catholique dénonce encore des violations des droits de l’homme ,(popularité : 2 %)

L’Olucome menacée de suspension, alerte Gabriel Rufyiri,(popularité : 2 %)

Le président de l’ADC-Ikibiri écouté par la justice ,(popularité : 2 %)